Suggestions

Spécialités les plus consultées

Suggestions

Choisissez une région

Espace Pro
Quels sont les effets secondaires des antidépresseurs ?

Quels sont les effets secondaires des antidépresseurs ?

Vous souffrez de dépression, et votre médecin vous a prescrit des antidépresseurs pour vous aider à en guérir ? Seulement vous vous posez de nombreuses questions, notamment quant aux effets secondaires possibles de ces médicaments qui, malgré leur efficacité, ont souvent une mauvaise réputation dans l'inconscient collectif. Quels sont donc les réels effets secondaires des antidépresseurs ?

Vous aimez cet article ?

Des effets secondaires dépendant de la nature du médicament

Malgré le fait qu'ils soient une véritable avancée dans la prise en charge et le traitement de la dépression, les antidépresseurs peuvent tout de même présenter des risques et des conséquences plus ou moins graves sur la santé.

Les effets secondaires des antidépresseurs dépendent pour l'essentiel de leur nature. Ainsi, par exemple, les inhibiteurs sélectifs de la recapture de la sérotonine (ISRS) ont des effets secondaires moins dérangeants que les inhibiteurs de la monoamine oxydase (IMAQ) ou les antidépresseurs tricycliques. Certains pouvant entraîner une forme de dépendance.

Les IRS et les IRSN

Les IRS sont l’acronyme commun des inhibiteurs sélectifs de la recapture de la sérotonine. Il s’agit par exemple du Prozac, du Deroxat ou du Zoloft. Ce sont généralement les premiers antidépresseurs que vous prescrit votre médecin en cas de diagnostic d’une dépression. Les effets secondaires de cette sorte d'antidépresseurs sont généralement peu fréquents et peu graves.

En outre, ils sont le plus souvent de nature digestive, causant nausées et vomissements dans plus d'un tiers des cas et surviennent généralement au cours des premières semaines de traitement pour diminuer par la suite. À plus ou moins court terme, chez un tiers des patients, des troubles du désir peuvent se manifester.

Les IRSN sont, quant à eux, des inhibiteurs mixtes de la recapture de la sérotonine et de la noradrénaline. On peut notamment citer par exemple l’Ixelou ou l’Effexor. Les effets secondaires sont les mêmes que ceux cités ci-dessus. Cependant, il est primordial de vous faire suivre lors de la phase de sevrage car ils peuvent entraîner un phénomène de dépendance.

Les autres types d’antidépresseurs

Certains médicaments n’entrent pas dans ces catégories. Il s’agit notamment du Valdoxan ou du Stablon. Ces derniers relèvent d’un type de médicament hybride et peuvent se révéler trop sédatifs, d'autres peuvent entraîner une augmentation de votre poids.

Enfin, les antidépresseurs issus de la première génération, classe IMAQ ou tricycliques, présentent des effets secondaires fréquents tels que de la constipation ou des vertiges, et ne sont généralement plus prescrits dans la vie de tous les jours. Ils sont prescrits lorsque les autres antidépresseurs ne montrent aucune efficacité.

Nos conseils

Prenez garde, au cours d'une dépression, l'un des risques les plus importants demeure le suicide de la personne dépressive. En cas de crise dépressive importante, la prise d'antidépresseurs peut conduire le dépressif à passer à l'acte. D'où la nécessité d'être suivi par un professionnel de santé dès l’apparition de troubles plus graves. Il s’agit également d’allier la prise de médicament avec une psychothérapie pour comprendre les raisons du trouble et en sortir. 

Vous aimez cet article ?

Nos conseils santé ne remplacent en aucun cas la consultation médicale. Seul un spécialiste peut établir un diagnostic et cela au cas par cas. Cependant nos conseils vous guideront vers le bon praticien.

Annuaires spécialisés

  • dentiste
  • psychologue
© 2010-2013 Allo-Médecins | CGU | Mentions légales | Numéros d'urgence | Départements | Presse | Sites partenaires | Liens partenaires | Contact
Allo-Medecins est une marque du groupe Allo-Média.
allo media