Suggestions

Spécialités les plus consultées

Suggestions

Choisissez une région

Espace Pro

Thèmes abordés

Peut-on retarder le processus de vieillissement de l'oreille ?

Peut-on retarder le processus de vieillissement de l'oreille ?

L’oreille, comme tout organe, est soumise à un processus de vieillissement susceptible d’entraîner une perte progressive de sa fonction. Mais est-il possible de se prémunir contre ce vieillissement ?

Vous aimez cet article ?

En quoi consiste le vieillissement de l’oreille ?

Touchant l’ensemble des structures de l’organisme, le vieillissement est un phénomène dégénératif irréversible, inévitable, et universel. Plusieurs phénomènes sont impliqués, et peuvent conduire soit à une perte progressive de la fonction auditive (surdité), soit à une altération de cette fonction avec par exemple l'apparition de sensations auditives inadaptées (acouphènes).

La perte auditive liée au vieillissement, également appelée presbyacousie, implique plusieurs phénomènes. Les troubles de la perception, dus au vieillissement des cellules ciliées de la cochlée, touchent principalement les sons de hautes fréquences (sons aigus, comportant notamment les fréquences utilisées par la parole humaine). Cette dégénérescence débute dès l’âge de 50 ans, avec diverses intensités selon le mode de vie (exposition aux bruits d’origine professionnelle par exemple).

Les troubles de la conduction sonore jouent également un rôle important. Ils peuvent débuter très jeune en cas d’atteinte traumatique de l’oreille (accident de décompression en plongée sous-marine par exemple). La sensation habituellement retrouvée est proche de l’effet que ferait un bouchon dans l’oreille. Le patient peut par exemple percevoir des bruits sourds et étouffés. Cette détérioration de la perception touche tous les bruits extérieurs, mais la propre parole du patient reste perçue normalement.

Comment ralentir ce phénomène de vieillissement ?

Il s’agit de s’affranchir des facteurs susceptibles d’atteindre la fonction auditive. La première règle est de se prémunir contre les traumatismes sonores. Sur le lieu de travail, la réglementation impose la mise à disposition de dispositifs de protection auditive pour tous les salariés exposés à des niveaux sonores élevés. Ces procédures de protection sont établies en lien avec la médecine du travail. Il est important de porter correctement ces protections : une exposition continue au bruit est un facteur majeur de la perte auditive.

Les baladeurs audio sont désormais soumis à une réglementation limitant la puissance délivrée dans les écouteurs. Cependant, il est conseillé d’éviter l’utilisation prolongée de ces derniers à pleine puissance. Attention également aux concerts : la puissance sonore n’y est pas limitée, et l’écoute à proximité des enceintes à pleine puissance peut avoir de graves conséquences auditives.

examen ORL oreille

Bon à savoir

Il est désormais bien connu que de nombreux médicaments présentent une oto-toxicité. On peut par exemple citer certains antibiotiques, les dérivés de l’aspirine, certains anti-inflammatoires ou certains antidépresseurs. Cette toxicité est dite dose-dépendante, c’est-à-dire d’autant plus importante que les doses absorbées sont grandes. En cas de doute, n’hésitez pas à demander conseil à votre médecin traitant, à votre ORL ou à votre pharmacien.

Vous aimez cet article ?

Nos conseils santé ne remplacent en aucun cas la consultation médicale. Seul un spécialiste peut établir un diagnostic et cela au cas par cas. Cependant nos conseils vous guideront vers le bon praticien.

Annuaires spécialisés

  • dentiste
  • psychologue
© 2010-2013 Allo-Médecins | CGU | Mentions légales | Numéros d'urgence | Départements | Presse | Sites partenaires | Liens partenaires | Contact
Allo-Medecins est une marque du groupe Allo-Média.
allo media