Suggestions

Spécialités les plus consultées

Suggestions

Choisissez une région

Espace Pro

Thèmes abordés

Comment protéger mes oreilles lorsque je fais de la plongée ?

Comment protéger mes oreilles lorsque je fais de la plongée ?

La densité de l’eau est bien supérieure à celle de l’air. Ça, tous les plongeurs le savent avant d’enfiler masques et tubas et d’explorer le monde sous-marin. Lorsque vous plongez, votre corps subit la pression due au poids de l’eau ; pression que vous ressentez principalement au niveau des oreilles et parfois de manière très douloureuse. Plonger en mer peut s’avérer risqué pour vos oreilles qui s’exposent à des infections, otites et perforation du tympan. Voici un récapitulatif des gestes et précautions à adopter pour plonger en toute sécurité. 

Vous aimez cet article ?

L’oreille sous l’eau : un fonctionnement complexe

L’oreille est un organe fragile qui permet certes d’entendre, mais aussi de générer un équilibre. Elle se compose d’une oreille externe séparée de l’oreille moyenne par le tympan. Cette oreille moyenne communique avec les trompes du nez par le biais de la trompe d’Eustache qui s’ouvre toutes les 2 à 3 minutes. Lors de votre plongée sous l’eau, la pression extérieure augmente et comprime l’air retenu dans votre oreille moyenne qui tire sur toutes les parois alentours, en priorité le tympan. En se déformant, ce dernier génère une douleur plus ou moins forte selon le degré de déformation.

protéger ses oreilles en plongée sous-marine

Que faire pour éviter les douleurs ?

Tout d’abord sachez qu’il ne faut pas attendre d’avoir mal pour chercher à remédier à ce problème de pression. Il existe des techniques dites de rééquilibrage des pressions à effectuer avant toute plongée. La plus répandue consiste à se pincer le nez et expirer progressivement tout en maintenant la bouche fermée ; un peu comme si vous vous mouchiez. C’est la méthode dite de la Vasalva, à la suite de laquelle vous sentirez un léger mouvement du tympan qui correspond au rétablissement de la pression de chaque côté de l’oreille. Cette série de gestes n’est pas non plus sans risque ! Veillez bien à effectuer chacun des gestes progressivement et en douceur afin d’éviter une surpression du thorax. Par contre, lors de la remontée cette manoeuvre n’est pas nécessaire.

Nos conseils

Pensez à consulter votre ORL avant chaque session de plongée car certaines personnes présentent des contre-indications. Parmi ces contre-indications, on trouve toute surdité survenue après perforation du tympan ou toute perte d’audition au-delà de 30 %. De même, certaines personnes peuvent être plus sensibles que d’autres à la pression en raison de lésions dans la cloison nasale ou une trompe d’Eustache très étroite. Les personnes régulièrement enrhumées font également partie des sujets à risques pour la plongée sous-marine. 

Vous aimez cet article ?

Nos conseils santé ne remplacent en aucun cas la consultation médicale. Seul un spécialiste peut établir un diagnostic et cela au cas par cas. Cependant nos conseils vous guideront vers le bon praticien.

Annuaires spécialisés

  • dentiste
  • psychologue
© 2010-2013 Allo-Médecins | CGU | Mentions légales | Numéros d'urgence | Départements | Presse | Sites partenaires | Liens partenaires | Contact
Allo-Medecins est une marque du groupe Allo-Média.
allo media