Suggestions

Spécialités les plus consultées

Suggestions

Choisissez une région

Espace Pro
Quelle est la différence entre allergie et intolérance alimentaire ?

Quelle est la différence entre allergie et intolérance alimentaire ?

La majorité des gens mangent une grande variété d’aliments sans que le moindre risque ne soit occasionné. Un faible pourcentage de la population présente cependant une hypersensibilité à des substances spécifiques contenues dans les aliments. Celles-ci peuvent provoquer des réactions secondaires allant d’une légère réaction cutanée à une sévère réponse allergique. Voyons ensemble quelles sont les différences entre allergie et intolérance alimentaire.

Vous aimez cet article ?

Quelles sont les causes de l’allergie et de l’intolérance alimentaires ?

L’allergie alimentaire est une réaction inadaptée de l'organisme, déclenchée par une hypersensibilité à un aliment ou une boisson consommé et désigné, dès lors, comme allergène. Le système immunitaire, considérant à tort une substance, par ailleurs sans danger, comme toxique, libère les anticorps nécessaires à sa destruction. Ces anticorps délivrent l’histamine dans votre système immunitaire qui crée une variété de symptômes allergiques. 

La réaction allergique est immédiate, elle se manifeste de quelques minutes à 2 heures après l'ingestion de la substance en cause, considérée comme étrangère. L’allergie alimentaire peut présenter un risque vital.

L’intolérance alimentaire, elle, se produit lorsque l’organisme n’est pas capable de digérer un aliment ou un composant de l’aliment. L’intolérance alimentaire est une réaction indésirable à un aliment spécifique, qui implique le métabolisme mais pas le système immunitaire.

Le délai d'apparition des symptômes est souvent supérieur à 6 heures et peut aller jusqu’à 3 jours après la consommation de l’aliment concerné. L’intolérance alimentaire n’engage pas le pronostic vital.

Quelles sont les allergies ou intolérances les plus fréquentes ?

L'allergie au lait est causée par une réaction à une ou plusieurs des protéines présentes dans le lait, le lactosérum ou la caséine. Les symptômes de l’allergie au lait sont liés à une exposition continue aux protéines de lait. Ces manifestations cessent dès lors que vous évitez d’absorber les protéines de lait.

L’intolérance se manifeste lorsque le lactose (sucre du lait) n’est pas digéré correctement en raison de l’absence dans votre corps de l’enzyme nécessaire, la lactase. Les symptômes cessent lorsque vous supprimez le lactose présent dans votre alimentation. Cependant, l’éviction du lait pouvant entraîner des problèmes de dénutrition chez l’enfant, la prise de comprimés de lactase leur octroiera une meilleure absorption et une diminution des symptômes.

L’allergie au gluten de blé est provoquée par une hypersensibilité à l'une des protéines du blé. L’intolérance au gluten de blé est en revanche une altération de la capacité à digérer le gluten. Les symptômes ne causent habituellement pas de dommages à l’organisme. Toutefois, une intolérance au gluten, sévère, appelée "maladie coeliaque", génère des symptômes nombreux et diversement associés. Elle peut évoluer vers des complications aboutissant à une dégénérescence maligne et des difficultés neurologiques. Les troubles cliniques s'atténuent, en quelques semaines ou mois, avec un régime sans gluten. Dans les formes graves, les corticoïdes sont utiles.

L’allergie aux fruits oléagineux est préoccupante, car elle débute souvent dès l’enfance, pour se poursuivre à l’âge adulte et peut s’avérer fatale. Les cacahuètes, les noix, les amandes, les noix du Brésil et les noisettes peuvent occasionner des symptômes par un simple contact sur la peau ou par inhalation. Compte tenu de la sévérité potentielle des symptômes, les personnes allergiques doivent éviter absolument tout contact avec ces aliments et détenir en permanence une seringue d’adrénaline sur eux.

Nos conseils

Privilégiez les aliments naturels ! Les aliments manufacturés peuvent contenir des substances qui vous sont interdites. L’allergie et l’intolérance alimentaires diffèrent par leur mécanismes biologiques et tout particulièrement dans leur délai d’apparition. En cas de doute, n’hésitez pas à consulter votre médecin. Celui-ci vous dirigera, le cas échéant, vers un diététicien ou un allergologue. 

Vous aimez cet article ?

Nos conseils santé ne remplacent en aucun cas la consultation médicale. Seul un spécialiste peut établir un diagnostic et cela au cas par cas. Cependant nos conseils vous guideront vers le bon praticien.

Annuaires spécialisés

  • dentiste
  • psychologue
© 2010-2013 Allo-Médecins | CGU | Mentions légales | Numéros d'urgence | Départements | Presse | Sites partenaires | Liens partenaires | Contact
Allo-Medecins est une marque du groupe Allo-Média.
allo media