Suggestions

Spécialités les plus consultées

Suggestions

Choisissez une région

Espace Pro
Quel rôle le scanner peut-il jouer dans l'évaluation d'une maladie coronarienne ?

Quel rôle le scanner peut-il jouer dans l'évaluation d'une maladie coronarienne ?

Une maladie coronarienne est définie comme étant une altération des artères du coeur, ce qui en limite l'oxygénation. Physiquement, elle est repérée par des douleurs thoraciques, des altérations au niveau de l’électrocardiogramme et peut mener à un infarctus.

Longtemps, la seule manière de la détecter fut une coronographie mais aujourd'hui, l'utilisation du coroscanner permet de réaliser une coronographie virtuelle.

En outre, avec des performances améliorées et une rapidité plus importante, les scanners présentent l'avantage d'être nettement moins irradiants.

Vous aimez cet article ?

Dépister des plaques d'athérome

Il y a 6 ans, le nombre de décès en France suite à des maladies de nature coronarienne était de l'ordre de 38 000.

Le scanner cardiaque est, à l'heure actuelle, la méthode non-invasive la plus efficace dans la détection de maladies coronariennes. Il permet d'explorer toutes les structures du coeur et pas seulement ses artères. Cet examen est en passe de devenir un examen de routine et ainsi de trouver sa place au sein des différentes explorations cardiaques.

Chez un patient ne présentant aucun symptôme, le scanner se révèle particulièrement intéressant pour le dépistage de plaques d'athérome calcifiées, présentes sur les artères coronaires.

À l'inverse du coroscanner, détecter des calcifications au niveau des artères du coeur n'entraîne pas d'injection d'un produit de contraste iodé et de plus, permet en quelques secondes de déterminer avec précision le risque au niveau cardiovasculaire présenté par le patient.

En cas de douleurs thoraciques atypiques

En cas de tableau symptomatique hors norme, le scanner cardiaque montre de grands avantages. En effet, réalisé avant d'autres examens plus invasifs, le scanner cardiaque présente l'avantage d'éliminer un problème coronarien.

L'étude des lésions coronariennes

La coronographie reste la technique d'imagerie de référence dans la détection des anomalies au niveau des artères coronariennes.

En dehors de son caractère non-invasif, l'avantage que présente le scanner est la visualisation de la lumière, mais également de la paroi vasculaire, et notamment des plaques d'athérome.

Son utilisation permet le dépistage des lésions au niveau coronaire, d'en préciser la lésion (nombre d'artères atteintes ainsi que leur emplacement), les sortes de lésion (occlusion), leur gravité et pour terminer, l'étude des plaques d'athéromes (plaque molle, mixte ou calcifiée).

Bon à savoir

L'examen présentant une valeur prédictive particulièrement intéressante, il pourrait dorénavant vous être proposé même si vous présentez des risques faibles ou si vous ne présentez pas de symptômes apparents. N’hésitez pas à demander conseil à votre médecin et à demander à pratiquer cet examen si vous êtes une personne à risque. 

Vous aimez cet article ?

Nos conseils santé ne remplacent en aucun cas la consultation médicale. Seul un spécialiste peut établir un diagnostic et cela au cas par cas. Cependant nos conseils vous guideront vers le bon praticien.

Annuaires spécialisés

  • dentiste
  • psychologue
© 2010-2013 Allo-Médecins | CGU | Mentions légales | Numéros d'urgence | Départements | Presse | Sites partenaires | Liens partenaires | Contact
Allo-Medecins est une marque du groupe Allo-Média.
allo media