Suggestions

Spécialités les plus consultées

Suggestions

Choisissez une région

Espace Pro
Pourquoi faut-il être à jeun pour certains examens de radiologie ?

Pourquoi faut-il être à jeun pour certains examens de radiologie ?

Un certain nombre d’examens requièrent un jeûne total. Le jeûne complet nécessite de ne pas s'être alimenté depuis, au minimum, 4 heures. La pratique du jeûne a un objectif technique, c'est pourquoi cette prescription doit être respectée à la lettre. Le jeûne concerne à la fois la privation d’aliments solides, liquides, mais aussi de tabac.

Vous aimez cet article ?

Quels sont les examens radiographiques pour lesquels il faut être à jeun ?

L’exécution d’une échographie abdominale vous impose un jeûne. De même, l’urographie intraveineuse (UIV), qui permet d'explorer la morphologie du rein et la fonction rénale. Certains scanners permettant l’exploration approfondie de l’organisme le nécessitent également. L’examen est réalisé en position couchée. La réception par des capteurs, disposés autour du patient, de rayons X traversant un organe permet d’obtenir une image en 3D. En conséquence, le scanner du crâne, du thorax, de l’abdomen, du pelvis, des artères, dans la mesure où une injection de produit de contraste est prévue, sollicitent un jeûne de 4 heures avant l’examen.

Ce sera le cas aussi pour la coloscopie virtuelle qui permet de visualiser le côlon sans coloscopie ; l'étude de votre côlon est réalisée par le scanner, qui après calcul, reconstruit en 3D l'image interne de votre tube digestif.

L’Imagerie par Résonance Magnétique (IRM), n’exige pas d’être à jeun, sauf pour l'étude des voies biliaires en IRM, ou en cas d’exploration centrée sur le pancréas. On parle de "résonance" parce que l'on va utiliser des ondes de radiofréquence, comme celles des téléphones portables, pour faire vibrer les nombreux noyaux d'hydrogène composant les tissus de votre corps, et fabriquer ainsi des images.

Les biopsies, lorsqu'une sédation est associée, nécessitent également d’être à jeun. Le doppler étudie l’écoulement du flux sanguin dans les artères et les veines. Avant de passer un écho-doppler de l’aorte et des artères rénales, être à jeun de quatre heures est préférable.

Quelles sont les raisons d’observer un jeûne avant un examen radiographique ?

Le jeûne à visée technique permet soit d’éviter de remplir les structures digestives comme l’estomac qui, rempli d’aliments, peut masquer d’autres organes ; soit, à l’inverse, de distendre un organe pour mieux étudier ses parois et son contenu, comme la vésicule biliaire qui se remplit de bile à jeun.

Le jeûne permet également d’éviter une dilution du produit de contraste administré ou de lui donner une meilleure adhérence aux parois digestives.

Le fait de boire, manger ou fumer, fait entrer de l’air dans l’estomac et l’intégralité de l’intestin. L’air stoppant les ultrasons, certains organes ne seront assurément pas visibles, en particulier le pancréas caché par l’estomac et le côlon.

L’action de boire, manger ou fumer, rétracte la vésicule biliaire dont les parois s’épaississent. Une analyse objective de celle-ci est donc rendue impossible de par le risque de méconnaître un calcul vésiculaire ou de porter un diagnostic inexact de cholécystite, infection urinaire de la vésicule biliaire, dont le traitement est chirurgical.

Par ailleurs, après l’injection de produit de contraste, certains effets secondaires d’intolérance peuvent se manifester telles que des nausées, quelquefois des vomissements ; le jeûne limite ces réactions.

En bref

L'alimentation, solide ou liquide, produit des gaz digestifs qui peuvent limiter la qualité de l'examen. L’alimentation tout comme le tabac, provoque une vidange de la vésicule biliaire. Vidée de son contenu, celle-ci ne peut donc plus être examinée. C’est la raison pour laquelle le jeûne est de mise.

Vous aimez cet article ?

Nos conseils santé ne remplacent en aucun cas la consultation médicale. Seul un spécialiste peut établir un diagnostic et cela au cas par cas. Cependant nos conseils vous guideront vers le bon praticien.

Annuaires spécialisés

  • dentiste
  • psychologue
© 2010-2013 Allo-Médecins | CGU | Mentions légales | Numéros d'urgence | Départements | Presse | Sites partenaires | Liens partenaires | Contact
Allo-Medecins est une marque du groupe Allo-Média.
allo media