Suggestions

Spécialités les plus consultées

Suggestions

Choisissez une région

Espace Pro
Le fait d'être diabétique change-t-il la façon de réaliser un examen de radiologie ?

Le fait d'être diabétique change-t-il la façon de réaliser un examen de radiologie ?

De nos jours, les examens radiologiques sont devenus des outils indispensables pour le dépistage et le suivi d’un grand nombre de maladies et de traumatismes. Pour réaliser ces examens, le spécialiste en imagerie se base sur la condition clinique du patient : les symptômes, mais aussi les antécédents, notamment diabétiques, sont pris en compte.

Vous aimez cet article ?

Quels sont les examens à risques pour un diabétique ?

De manière générale, le diabète n’est pas une contre-indication à la réalisation d’un examen de radiologie. Simplement, certains examens nécessitent que vous soyez à jeun ou qu’un produit de contraste iodé (scanner) ou gadoliné (IRM) vous soit injecté pour permettre au praticien de poser un meilleur diagnostic. Que ce soit pour un scanner, une IRM ou encore une échographie, l’examen ne se passe pas différemment, ce sont quelques précautions que vous devez prendre en accord avec votre médecin traitant. Ce ne sont donc pas les examens qui présentent un risque mais les conditions dans lesquelles ils doivent être réalisés.

Est-ce le type de diabète ou le traitement qui est mis en cause ?

Le type de diabète (I ou II) dont vous êtes atteint détermine le traitement qui a été mis en place avec votre médecin traitant. L’insuline ainsi que certains antidiabétiques, comme les biguanides, sont le plus souvent incompatibles avec les produits de contraste iodés injectés lors de la réalisation d’un scanner, surtout si une insuffisance rénale a été diagnostiquée suite à votre pathologie. Si vous suivez un régime alimentaire particulier qui vous permet de gérer votre taux de sucre dans le sang, celui-ci peut également influencer un examen qui nécessite d’être à jeun : attention à l’hypoglycémie !

Comment se préparer à la réalisation de l’examen radiologique ?

Dans tous les cas, vous bénéficiez des conseils de votre médecin traitant qui vous indique la marche à suivre, suivant l’examen radiologique qui vous est indispensable. Une prise de sang indiquant votre dosage en créatinine plasmatique peut être nécessaire, ainsi que l’arrêt momentané de l’un de vos médicaments et la mise en place d’une hydratation adaptée. C’est bien une insuffisance rénale, ou une suspicion, qui conditionnera la mise en place d’un protocole particulier afin de ne pas aggraver votre pathologie.

Notre conseil

Avant de passer un examen radiologique, répondez le plus attentivement possible aux questions que votre radiologue vous posera. Le jour J, pensez à amener l’ordonnance de votre médecin traitant, la liste de vos médicaments ainsi que vos résultats d’analyses sanguines. Ne perdez pas de vue qu’une bonne communication entre votre médecin traitant et votre radiologue est indispensable à la bonne marche de n’importe quel examen. 

Vous aimez cet article ?

Nos conseils santé ne remplacent en aucun cas la consultation médicale. Seul un spécialiste peut établir un diagnostic et cela au cas par cas. Cependant nos conseils vous guideront vers le bon praticien.

Annuaires spécialisés

  • dentiste
  • psychologue
© 2010-2013 Allo-Médecins | CGU | Mentions légales | Numéros d'urgence | Départements | Presse | Sites partenaires | Liens partenaires | Contact
Allo-Medecins est une marque du groupe Allo-Média.
allo media