Suggestions

Spécialités les plus consultées

Suggestions

Choisissez une région

Espace Pro
Existe-t-il des contre-indications à l'IRM ?

Existe-t-il des contre-indications à l'IRM ?

Comme son nom l'indique, l'imagerie par résonance magnétique, plus connue sous le sigle IRM, est une méthode permettant aux médecins de bénéficier d'images de certaines parties de votre corps, grâce aux ondes électromagnétiques. De plus en plus appréciée pour l'établissement de diagnostics précis, cette technique d'imagerie médicale présente-t-elle des contre-indications ? Si oui, quelles sont-elles ?

Vous aimez cet article ?

Certains appareils sont incompatibles avec l'IRM

Avant de vous orienter vers un radiologue pour que celui-ci vous propose une IRM, votre médecin généraliste doit impérativement s'assurer que vous ne faites pas partie des personnes qui ne peuvent pas subir ce test. Cette vérification repose sur une analyse de vos antécédents médicaux.

  • Le principal appareil incompatible avec la machine à IRM, est le stimulateur cardiaque. Les ondes électromagnétiques sont en effet réputées pour perturber, voire stopper, le fonctionnement de cet appareil.
  • Les implants cochléaires, destinés à améliorer l'audition de personnes présentant de sérieux troubles, ne peuvent pas cohabiter avec la machine à IRM. Les neurostimulateurs, les valves cardiaques et les clips vasculaires métalliques doivent, eux aussi, faire l'objet d'un contrôle préalable. En effet, les éléments métalliques sont extrêmement sensibles aux ondes électromagnétiques, qui peuvent provoquer des déplacements de ces pièces, ainsi que des sensations de brûlures, sans compter l'impossibilité d'exploiter les images de parties du corps comportant des éléments métalliques.
  • La vérification d'éclats métalliques entrés accidentellement dans vos yeux est également essentielle, afin que la machine à IRM n'entraîne pas de sérieux dommages dans cette partie sensible de votre corps.

Y a-t-il d'autres contre-indications à l'IRM ?

D'autres risques doivent être pris en compte avant d'envisager une IRM. Il existe en effet différents corps étrangers qui posent problème lorsqu'ils sont exposés aux ondes électromagnétiques, même si les conséquences sont moins alarmantes que dans les cas de figure évoqués ci-dessus.

  • Les tatouages et les piercings doivent être examinés avant l'entrée du patient dans la machine à IRM. Certaines particules présentes dans vos tatouages sont susceptibles d'entraîner de légères brûlures. En outre, si cela s'avère possible, les radiologues vous demanderont de retirer vos piercings afin de ne pas souffrir de brûlures ou d'un déplacement du bijou métallique.
  • Les patients souffrant de claustrophobie peuvent éprouver de réelles difficultés à entrer dans la machine à IRM, que de nombreuses personnes estiment oppressante. Cette phobie doit impérativement être communiquée à vos médecins afin qu'ils prennent les mesures appropriées. Il faut bien noter que ce test nécessite plusieurs minutes d'immobilisation afin d'en tirer des images de qualité.
Vous aimez cet article ?

Nos conseils santé ne remplacent en aucun cas la consultation médicale. Seul un spécialiste peut établir un diagnostic et cela au cas par cas. Cependant nos conseils vous guideront vers le bon praticien.

Annuaires spécialisés

  • dentiste
  • psychologue
© 2010-2013 Allo-Médecins | CGU | Mentions légales | Numéros d'urgence | Départements | Presse | Sites partenaires | Liens partenaires | Contact
Allo-Medecins est une marque du groupe Allo-Média.
allo media