Suggestions

Spécialités les plus consultées

Suggestions

Choisissez une région

Espace Pro
Quels sont les traitements du diabète ?

Quels sont les traitements du diabète ?

Le diabète se présente comme un trouble de l’absorption, de l’utilisation et du stockage des sucres, ce qui génère un taux élevé de glucose (sucre) dans le sang. Cette concentration en glucose (nommée aussi glycémie), produit une hyperglycémie (élévation anormale du taux de sucre dans le sang).

Vous aimez cet article ?

Comment faire face au diabète ?

Un ensemble de mesures compose les traitements antidiabétiques. Certains soins s'appliquent dès le début de la maladie, et d'autres en fonction de son évolution et de l'âge du patient.

L'auto-surveillance glycémique est indispensable à tous les types de diabétiques : la fréquence des contrôles de glycémie par auto-surveillance est déterminée, en concertation avec votre médecin, en fonction de votre cas et de votre situation. Des examens réguliers sont indispensables pour prévenir et détecter d’éventuelles complications. Ils aident votre médecin dans le suivi de la maladie et de votre traitement.

Qu’est-ce que l’insuline ?

C’est le régulateur de taux de glucose dans le sang. Sa fonction principale est d’empêcher la glycémie de monter trop haut.

Comment ça marche ?

Lorsque vous consommez votre repas, et en particulier lors de l’ingestion de glucides, la glycémie s’élève, entraînant immédiatement une sécrétion d’insuline, délivrée par votre organisme en quantité suffisante pour couvrir les besoins correspondant à votre repas. De ce fait, la glycémie peut augmenter légèrement, puis s’abaisser à un taux normal, et le glucose être converti en réserve et en énergie.

Ce système ne fonctionne pas convenablement chez certains individus, qui développent du diabète en conséquence.

Deux types de diabète sont prépondérants :

  • Pour le diabète de type 1, les patients doivent s’injecter de l’insuline dès la découverte du diabète. 
  • Pour le diabète de type 2, le besoin en insuline intervient plus tard, après une certaine évolution de la maladie. Les autres types de diabète ne concernent que 5 % des diabétiques.

Quelles sont les différences entre les diabètes de type 1 et 2 ?

  • Le diabète de type 1 est une maladie auto-immune, qui touche 10 % des diabétiques. Les cellules du système immunitaire s’attaquent aux cellules du pancréas (spécialisées dans la sécrétion d’insuline). Lorsque 80 à 90 % de ces cellules sont détruites, l’insuline n’est plus produite en quantité suffisante. Elle ne peut jouer son rôle de régulateur. C’est le diabète insulino-dépendant.
  • Le diabète de type 2 est provoqué par une résistance progressive à l’insuline, et touche 85 % des diabétiques. Les tissus (muscles et foie) qui ont besoin d’insuline pour déstocker le glucose afin de couvrir une dépense énergétique, ne répondent plus de manière appropriée à la présence d’insuline. Le pancréas doit alors en produire davantage. Il s’épuise et n’est plus en mesure de produire l’insuline en quantité suffisante. Le taux de glucose augmente alors d’une façon anormale, c’est l’hyperglycémie chronique. Bien que concernant les personnes de tous âges, en France, le diabète de type 2 apparaît plus particulièrement chez les quadragénaires.

Quels sont les traitements ?

L’unique traitement du diabète de type 1 est l’apport d’insuline, le corps n’en fabricant plus du tout. L’insuline manquante est remplacée par des injections sous-cutanées.

En ce qui concerne le diabète de type 2, votre traitement, dans un premier temps, sera fait de mesures hygiéno-diététiques, rapidement suivies de traitements antidiabétiques oraux qui visent à faire baisser le taux de sucre dans le sang. Après avoir augmenté progressivement les antidiabétiques lorsque les besoins en insuline ne sont plus couverts par la sécrétion du pancréas, le diabète étant une maladie évolutive, des injections d’insuline sont nécessaires.

Comment se présente l’apport en insuline ?

L'insuline en injection est utilisée comme traitement du diabète. Il en existe différentes sortes, en fonction de leur durée d'action (rapides, retard, analogues lents, mélanges d'insulines).

Pour maîtriser la glycémie, l’apport d’insuline se fait soit avec une seringue ou un "stylo", soit avec une pompe à insuline, appareil portable ou implantable, destiné à administrer l’insuline en continu.

Nos conseils

Quel que soit votre type de diabète, il est vital de rencontrer votre médecin régulièrement pour un bon suivi.

Par ailleurs, contrôlez et surveillez vos facteurs de risques :

  • contrôlez votre poids, surveillez votre alimentation,
  • pratiquez une activité physique (marche, vélo, natation, etc.),
  • traitez votre hypertension artérielle,
  • supprimez le tabac,
  • diminuez l’alcool,
  • surveillez l’état de vos pieds : les lésions du pied doivent être prises en compte très sérieusement chez une personne diabétique.
Vous aimez cet article ?

Nos conseils santé ne remplacent en aucun cas la consultation médicale. Seul un spécialiste peut établir un diagnostic et cela au cas par cas. Cependant nos conseils vous guideront vers le bon praticien.

Annuaires spécialisés

  • dentiste
  • psychologue
© 2010-2013 Allo-Médecins | CGU | Mentions légales | Numéros d'urgence | Départements | Presse | Sites partenaires | Liens partenaires | Contact
Allo-Medecins est une marque du groupe Allo-Média.
allo media