Suggestions

Spécialités les plus consultées

Suggestions

Choisissez une région

Espace Pro
La Sécurité Sociale rembourse-t-elle le traitement du diabète ?

La Sécurité Sociale rembourse-t-elle le traitement du diabète ?

Le diabète est considéré par la Sécurité Sociale comme une affection de longue durée (ALD). Elle prend donc en charge les soins relatifs au diabète et le traitement des complications éventuelles consécutives à l’affection (complications rénales, oculaires, vasculaires, neurologiques, ou hypertension artérielle). Précisions sur la prise en charge d’une affection qui touche près de trois millions de Français...

Vous aimez cet article ?

Le(s) diabète(s)

On distingue différents types de diabète.

  • D’une part, le diabète de type 1 résulte d’une insuffisance d’insuline dans le pancréas. Les personnes à risque sont les enfants et les adolescents. 
  • On trouve en parallèle le diabète de type 2 qui touche les adultes dont la glycémie ne réagit plus à l’insuline produite par le pancréas.
  • Les femmes enceintes peuvent, elles, être touchées par un diabète dit gestationnel, qui intervient au moment de la grossesse.

Le patient diabétique doit suivre un régime alimentaire particulier et subir des injections d’insuline.

S’il n’est pas traité, le diabète cause des dommages tels que la cécité, les insuffisances rénales ou encore des accidents vasculaires cérébraux.

Prise en charge du diabète

Les diabètes de type 1 et 2 sont des ALD qui donnent accès à un remboursement de 100 % des soins.

Le remboursement s’effectue selon le tarif conventionné. Cela concerne les consultations médicales, les traitements, le matériel prescrit et les éventuels soins à l’étranger. Le diabète gestationnel est pris en charge à 100 % au cours de la grossesse.

Le remboursement se fait dans le cadre d’un suivi médical opéré par un médecin traitant.

Une assurance santé complémentaire

Même si le taux de prise en charge est très élevé, il est conseillé de souscrire à une complémentaire, avec des garanties concernant les franchises médicales, le forfait à 1 euro et le forfait hospitalier.

À noter que les soins podologiques nécessaires pour certains diabétiques sont peu remboursés. Il faut donc prendre en compte cette donnée dans le choix d’une complémentaire

Frais annexes

La maladie suppose un suivi de l’alimentation par un spécialiste. Les frais liés au nutritionniste sont pris en charge à 70 % par la Sécurité Sociale. Le reste est remboursé par les mutuelles. Pour les frais du diététicien, seules les complémentaires santé personnalisées peuvent en assurer le remboursement.

Bon à savoir

L’entretien physique est primordial pour les patients diabétiques. Or, à l’heure actuelle, seules les séances animées par un kinésithérapeute sont remboursées par la Sécurité Sociale. Dans certains cas, l’inscription en salle de sport peut être prise en partie en charge par les mutuelles.

Vous aimez cet article ?

Nos conseils santé ne remplacent en aucun cas la consultation médicale. Seul un spécialiste peut établir un diagnostic et cela au cas par cas. Cependant nos conseils vous guideront vers le bon praticien.

Annuaires spécialisés

  • dentiste
  • psychologue
© 2010-2013 Allo-Médecins | CGU | Mentions légales | Numéros d'urgence | Départements | Presse | Sites partenaires | Liens partenaires | Contact
Allo-Medecins est une marque du groupe Allo-Média.
allo media