Suggestions

Spécialités les plus consultées

Suggestions

Choisissez une région

Espace Pro
Comment prendre soin de mon enfant diabétique quand il est à l'école ?

Comment prendre soin de mon enfant diabétique quand il est à l'école ?

L’école occupe une place prépondérante dans la vie d’un enfant. La bonne intégration sociale et scolaire d’un enfant diabétique est un facteur important de la réussite du traitement de son diabète. Elle réside en une scolarisation la plus normale possible et la pratique d’une activité sportive, comme tous ses camarades. 

Vous aimez cet article ?

Une activité périscolaire est-elle envisageable pour l’enfant diabétique ?

Des activités périscolaires sont proposées par l’établissement où votre enfant suit sa scolarité, il s’agit d’activités éducatives, sportives ou culturelles après la classe. C’est l’occasion pour l’enfant de s’adonner à des activités qu’il affectionne, et cela avec des enfants de son âge. Le choix des activités se fait avant la rentrée scolaire. Avec votre enfant, renseignez-vous sur les programmes proposés. Interrogez-le sur ses activités préférées ; prenez le temps d’en discuter avec lui, en le laissant s’exprimer librement sur ses désirs et ses attentes. La décision prise, montrez-lui que vous approuvez son choix et que vous êtes de tout coeur avec lui. Les activités périscolaires influent beaucoup sur l’intégration de l’enfant, ainsi que sur ses résultats scolaires.

Quelles sont les précautions à prendre, lorsque l’enfant diabétique est à l’école ?

Lorsque l’enfant est à l’école, qu’il fasse du sport ou une sortie, il doit garder avec lui un sac comprenant le matériel pour mesurer sa glycémie et celui nécessaire à ses injections d’insuline. Des sucres emballés individuellement et une collation (biscuits secs) pour corriger une hypoglycémie sont également à prévoir. Pour la pratique d’activités sportives, il doit détenir, en plus des sucres, des barres de céréales ou des fruits secs, ainsi qu’une collation pour la matinée et le goûter de l’après-midi, dans la mesure où ces prises alimentaires sont prévues par le diabétologue.

Les enseignants doivent pouvoir disposer à tout instant des documents leur permettant de suivre les conduites à tenir en fonction des glycémies de l’enfant et avoir le numéro de téléphone des parents et de l’infirmière libérale.

Qui peut intervenir ?

Le médecin scolaire, qui précise les conditions particulières de la scolarisation de votre enfant, ainsi que des attentions particulières dont il doit bénéficier. Vous, le directeur de l’établissement, l’enseignant, le personnel d’activités parascolaires (cantine, centre de loisirs, etc.) ou une infirmière libérale peuvent également participer, si l’enfant ne sait pas faire les contrôles de glycémie ou les injections.

Comme prévu lors de la rédaction du Projet d’Accueil Individualisé, le glucagon doit être stocké dans un emplacement connu de tous. Si l’enfant est trop jeune pour réaliser une auto-surveillance glycémique, l'infirmière scolaire s’en chargera.

Qu’est-ce que le PAI ?

Dans votre intérêt et surtout celui de votre enfant diabétique, il est recommandé de rédiger un Projet d’Accueil Individualisé. Cela est rendu possible par la circulaire n° 99.1841 du 10/11/99 parue au B.O n°41 du 18 nov 99, relative à l’accueil en collectivité des enfants atteints de trouble de la santé évoluant sur une longue période ; le PAI est rédigé à votre demande par le directeur de l’établissement scolaire en concertation avec la médecine scolaire. Il prend en compte les recommandations médicales du diabétologue et décrit précisément les procédures et conduites à tenir en cas d’urgence.

La rédaction du PAI, bien que non obligatoire, est néanmoins précieuse, elle facilite la communication entre la famille, les médecins, et les enseignants, et permet aux enseignants, éducateurs, personnels de cantine, une meilleure compréhension du diabète, et l’accueil de votre enfant dans les meilleures conditions, dans toutes les activités de son âge, école, cantine, activités sportives, culturelles ou artistiques. Il est à réaliser à chaque rentrée scolaire, dès la maternelle, et lors d’un changement de traitement.

Exemples prévus par le PAI ?

En hyperglycémie, l’enfant a trop de glucose dans le sang, ce qui lui procure une grande soif ; il faut donc laisser l’enfant boire en classe et bien évidemment aller aux toilettes, lorsque le besoin s’en fera sentir. À la cantine, il doit avoir des repas équilibrés, contenant des glucides complexes (sucres lents) et des légumes. On permet aussi à l’enfant en hypoglycémie de prendre sa collation si nécessaire, ou un morceau de sucre, comme rédigé dans le PAI.

Notre conseil

Avoir un diabète ne doit pas empêcher votre enfant d’avoir les mêmes activités que ses camarades. Anticiper et préparer permet d’éviter des situations à risque ou discriminatoires. Pour le bon déroulement de la scolarisation, le Projet d’Accueil Individualisé permettra à tous les intervenants de communiquer sur la maladie, l’enfant, son traitement, son rythme, son alimentation.

Si votre enfant fête son anniversaire, planifiez le déroulement de la journée afin qu’elle soit adaptée aux contraintes de sa maladie ; si c’est l’anniversaire d’un copain, autorisez lui quelques bonbons, pour qu’il ne soit pas triste et ne se sente pas différent des autres. Vous compenserez cet apport de glucides en rééquilibrant ses repas à la maison, vous remplacerez le yaourt aux fruits pris au dessert par une pomme, par exemple. Au besoin, après mesure de sa glycémie, vous adapterez sa dose d’insuline au moment du dîner. Votre enfant est diabétique, mais c’est avant tout, un enfant ! Par ailleurs, avec quelques adaptations de temps à autres, assumer sa maladie lui semblera plus facile.

Vous aimez cet article ?

Nos conseils santé ne remplacent en aucun cas la consultation médicale. Seul un spécialiste peut établir un diagnostic et cela au cas par cas. Cependant nos conseils vous guideront vers le bon praticien.

Annuaires spécialisés

  • dentiste
  • psychologue
© 2010-2013 Allo-Médecins | CGU | Mentions légales | Numéros d'urgence | Départements | Presse | Sites partenaires | Liens partenaires | Contact
Allo-Medecins est une marque du groupe Allo-Média.
allo media