Suggestions

Spécialités les plus consultées

Suggestions

Choisissez une région

Espace Pro

Thèmes abordés

Quelles sont les populations à risque du cancer de la vessie ?

Quelles sont les populations à risque du cancer de la vessie ?

S'il se soigne plutôt bien, le cancer de la vessie continue de susciter de nombreuses inquiétudes au sein de notre société, avec près de dix mille nouveaux cas recensés chaque année dans l'Hexagone. Existe-t-il des comportements à risques susceptibles de précipiter l'apparition de cette maladie ? Tâchons d'y voir plus clair.

Vous aimez cet article ?

Le tabagisme en tête des facteurs de risque

Ce constat se retrouve dans de nombreux cancers, comme ne manqueront pas de vous le rappeler les oncologues : le tabagisme joue un rôle aggravant dans le développement du cancer de la vessie. Concrètement, la Ligue nationale contre le cancer considère que les risques de souffrir de cette maladie sont dix fois plus grands pour les fumeurs que pour les non-fumeurs.

Les professionnels de santé pensent en outre que le tabagisme a une incidence plus ou moins forte sur la plupart des nouveaux cas de cancer de la vessie détectés chaque année. Si les hommes étaient jusqu'à présent plus touchés que les femmes en raison d'un plus grand nombre de fumeurs au sein de la gent masculine, cette tendance s'amenuise de plus en plus, suite à l'augmentation du pourcentage de femmes adeptes du tabagisme.

Quelles sont les autres causes du cancer de la vessie ?

N'allez surtout pas croire que vous êtes immunisé contre le cancer de la vessie uniquement parce que vous ne fumez pas ! En effet, les spécialistes ont dressé la liste d'autres facteurs de risque face auxquels votre vigilance doit être accrue.

  • Il y a malheureusement un critère sur lequel vous ne pouvez pas tellement agir, hormis en respectant strictement les conseils de vos médecins en matière de prévention : il s'agit de l'âge. On estime en effet que l'âge moyen des patients développant un cancer de la vessie est de 65 ans. Afin de ne prendre aucun risque, il est donc recommandé de vous faire suivre régulièrement par un urologue à partir de votre cinquantième anniversaire.
  • Les calculs de la vessie et les infections parasitaires à répétition peuvent également déboucher sur un cancer de la vessie. Si vous êtes sujet à ce genre de troubles, n'hésitez pas à poser la question à votre urologue.
  • Enfin, il a été admis que plusieurs produits utilisés dans des milieux professionnels, notamment dans l'encre ou dans certaines peintures, peuvent rendre votre organisme plus vulnérable à la maladie.

Bon à savoir

N'oubliez jamais qu'un diagnostic rapide est le meilleur moyen de préserver toutes vos chances de guérison !

Vous aimez cet article ?

Nos conseils santé ne remplacent en aucun cas la consultation médicale. Seul un spécialiste peut établir un diagnostic et cela au cas par cas. Cependant nos conseils vous guideront vers le bon praticien.

Annuaires spécialisés

  • dentiste
  • psychologue

Oncologue - Cancerologue à Paris

© 2010-2013 Allo-Médecins | CGU | Mentions légales | Numéros d'urgence | Départements | Presse | Sites partenaires | Liens partenaires | Contact
Allo-Medecins est une marque du groupe Allo-Média.
allo media