Suggestions

Spécialités les plus consultées

Suggestions

Choisissez une région

Espace Pro

Thèmes abordés

Quel est le traitement pour un corticosurrénalome ?

Quel est le traitement pour un corticosurrénalome ?

Le corticosurrénalome est une tumeur rare qui se développe sur les glandes surrénales, c'est-à-dire les glandes situées au-dessus des reins. Cette tumeur survient le plus souvent chez l’adulte entre 40 et 50 ans, et notamment chez la femme. On constate aussi certains cas chez l’enfant de moins de 15 ans. Il représente moins de 0.1 % des cancers.

validé par un spécialisteArticle validé par
Alenda Olivier
Chirurgien urologue
Vous aimez cet article ?

Qu’est ce qu’un corticosurrénalome ?

Un corticosurrénalome est une tumeur maligne des glandes surrénales. Les glandes surrénales sont des petits organes triangulaires situés au-dessus des reins. Chaque glande surrénale mesure environ 2 à 4 centimètres et produit un certain nombre d’hormones.

La partie interne des glandes surrénales est appelée médullo-surrénale et produit des hormones comme l’adrénaline, qui augmente ou diminue le stress. La partie externe des glandes surrénales est appelée cortico-surrénale. La corticosurrénale assure la production des stéroïdes, qui sont en partie responsables de la virilisation chez l’homme et de la féminisation chez la femme, et se charge de maintenir des paramètres qui doivent rester relativement constants dans l’organisme comme la température, le taux de sel dans le sang ou encore le taux de sucre.

Lors d’une tumeur du corticosurrénale, un corticosurrénalome, la glande va produire des hormones en quantité insuffisante ou excessive, apportant de nombreux troubles pour l’organisme. Jusqu’à ce jour, aucune cause ou facteur favorisant cette tumeur n’a été identifiée.

Comment se soigne un corticosurrénalome ?

Le corticosurrénalome est un cancer grave qui requiert un traitement médical complexe. La prise en charge de cette tumeur doit se faire par une équipe de spécialistes habitués à cette pathologie particulière. Le traitement essentiel est avant tout la chirurgie mais d’autres traitements peuvent par la suite compléter l’opération afin de continuer à détruire les cellules cancéreuses et limiter la propagation du cancer.

Le chirurgien va tenter de retirer la tumeur et toutes les cellules malades. Lors de l’opération, le patient est sous anesthésie générale et le chirurgien intervient grâce à une ouverture sur le ventre.

Même lorsque le chirurgien a pu retirer la totalité de la tumeur, la surveillance médicale sur le long terme est indispensable. La chirurgie est généralement accompagnée d’un traitement médical par voie orale pour limiter le risque de récidive.

Lorsque l’ablation totale de la tumeur n’est pas possible, une chimiothérapie est nécessaire. Elle a pour but de ralentir et de détruire la croissance des cellules cancéreuses. Le traitement proposé est pris par voie orale ou injecté dans le sang et va ensuite se diffuser dans tout l’organisme. Une chimiothérapie ne fait pas disparaître la tumeur mais elle limite la croissance des cellules.

Après le traitement

Un corticosurrénalome doit être régulièrement surveillé sur une période longue (plus de 3 ans de suivi). De nombreux examens sont nécessaires pour évaluer l’état de la tumeur, mais aussi des dosages hormonaux de manière à réguler les hormones que votre glande surrénale ne régule plus. Par ailleurs, selon les difficultés et les effets secondaires rencontrés, le traitement peut être ajusté.

En cas de rechute, une opération chirurgicale peut être re-pratiquée lorsque l’ablation peut être totale et lorsque la dernière chirurgie a eu lieu il y a plus de 6 mois.

Un corticosurrénalome est une expérience très difficile pour de multiples raisons : sécrétion d’hormones anormale qui peut avoir des répercussions sur la vie quotidienne des individus, maladie potentiellement grave avec un risque de récidive important, traitement post-opératoire qui peut engendrer d’éventuels effets secondaires, consultations fréquentes, etc. Les patients ne doivent pas hésiter à se faire aider et il ne faut pas oublier que l’information sur une maladie peut être utile, mais qu’elle est très souvent une source importante de stress. Elle doit donc rester dans une démarche encadrée.

chimiothérapie

Ce qu’il faut retenir

Le corticosurrénalome est un cancer des glandes surrénales, les glandes situées au dessus des reins et qui régulent de nombreuses hormones. La tumeur se traite essentiellement par une opération chirurgicale, puis par un traitement selon la part de la tumeur qui a pu être enlevée au cours de l’opération. Les taux de récidives pouvant varier de 35 à 85 %, il est impératif de se faire suivre régulièrement et sur une longue durée.

Alenda Olivier
Cet article à été validé par :
Alenda OlivierChirurgien urologue
Vous aimez cet article ?

Nos conseils santé ne remplacent en aucun cas la consultation médicale. Seul un spécialiste peut établir un diagnostic et cela au cas par cas. Cependant nos conseils vous guideront vers le bon praticien.

Annuaires spécialisés

  • dentiste
  • psychologue

Oncologue - Cancerologue à Paris

© 2010-2013 Allo-Médecins | CGU | Mentions légales | Numéros d'urgence | Départements | Presse | Sites partenaires | Liens partenaires | Contact
Allo-Medecins est une marque du groupe Allo-Média.
allo media