Suggestions

Spécialités les plus consultées

Suggestions

Choisissez une région

Espace Pro
Puis-je avoir un enfant après un cancer ?

Puis-je avoir un enfant après un cancer ?

La question est de la plus grande importance. Pour y répondre, il faut en fait se poser plusieurs autres questions auxquelles nous allons apporter des éléments de réponses dans les paragraphes qui suivent.

Vous aimez cet article ?

À propos de la fertilité

En premier lieu, il convient de revenir brièvement sur ce qui définit la fertilité. On parle ici de capacité à fabriquer des gamètes fécondants. Ces gamètes (spermatozoïdes et ovules) sont respectivement fabriqués dans les testicules et les ovaires.

  • Chez les femmes, chaque mois, un groupe d’ovocytes se développe et est expulsé des ovaires lors de l’ovulation.
  • Chez les hommes, la fabrication de spermatozoïdes n’est pas cyclique et des millions de spermatozoïdes apparaissent chaque jour.

Quelles sont les conséquences des traitements du cancer sur la fertilité ?

Ce sont les traitements de chimiothérapie et de radiothérapie qui peuvent avoir des effets secondaires sur la fertilité tant féminine que masculine.

Une personne qui souhaite donc avoir des enfants par la suite doit mettre en place plusieurs procédures afin de contrer la toxicité des traitements nécessaires à la lutte contre le cancer.

Les méthodes dont on parle ici sont celles de l’auto-conservation du sperme ou de la congélation ovarienne.

Quelles sont les caractéristiques spécifiques de chaque patient ?

Avant de prendre une décision relative à la conservation de la fertilité, il est primordial de considérer le profil médical du patient. Quel est son sexe ? Son âge ? À quel type de cancer a-t-il fait face ? Quels sont les traitements qui ont été dispensés, de quelle manière et avec quelle fréquence ? Ces derniers sont-ils réputés pour avoir un impact sur la fertilité, ou au contraire, les médecins estiment-ils que la maladie n’a pas eu de conséquences ?

Ainsi, par exemple, si l’on considère la question relative au sexe, rappelons que le spermatozoïde contient une copie du matériel génétique du père alors que l’ovule contient pour sa part tout ce qui va permettre à l’embryon de se développer. On comprend alors aisément la différence des enjeux.

En résumé

Il est impossible de répondre à cette question de manière générale. Les réponses ne peuvent être données qu'au cas par cas. Ce que l’on peut toutefois conseiller aux futurs parents est d’être les plus prévoyants possible et d’informer leurs médecins de leur souhait d’avoir des enfants ultérieurement. Ainsi, les professionnels de la santé pourront tout mettre en oeuvre, dans la mesure de leur contrôle sur la maladie, afin de permettre à leurs patients de donner la vie.

Vous aimez cet article ?

Nos conseils santé ne remplacent en aucun cas la consultation médicale. Seul un spécialiste peut établir un diagnostic et cela au cas par cas. Cependant nos conseils vous guideront vers le bon praticien.

Annuaires spécialisés

  • dentiste
  • psychologue

Oncologue - Cancerologue à Paris

© 2010-2013 Allo-Médecins | CGU | Mentions légales | Numéros d'urgence | Départements | Presse | Sites partenaires | Liens partenaires | Contact
Allo-Medecins est une marque du groupe Allo-Média.
allo media