Suggestions

Spécialités les plus consultées

Suggestions

Choisissez une région

Espace Pro
Peut-on avoir un enfant après un cancer du testicule ?

Peut-on avoir un enfant après un cancer du testicule ?

Le cancer du testicule est un cancer qui, bien que peu fréquent, représente près d'un tiers des cancers de l'homme jeune. Il concerne essentiellement les hommes entre 20 et 35 ans. La question de la paternité se pose donc pour une majorité des patients traités.

Or, la maladie elle-même et son traitement peuvent être associés à des problèmes d'infertilité. Allo-Médecins répond à vos questions.

Vous aimez cet article ?

Après un cancer des testicules, doit-on attendre avant d'avoir un enfant ?

Des effets indésirables découlent de certaines thérapies, notamment de la chimiothérapie. C'est pourquoi une contraception est fortement conseillée en cours de chimiothérapie et jusqu’à 12 mois après le traitement, avant de concevoir un enfant, dans le but d’éviter des malformations du foetus.

Avoir un enfant après un cancer du testicule

Bien que le taux de paternité soit élevé parmi les patients traités pour un cancer du testicule, l'étude montre que la nature du traitement influence la capacité à procréer et le temps nécessaire pour concevoir un enfant. La majorité des patients ayant tenté de concevoir un enfant après leur traitement, y sont parvenus sans avoir eu recours à la technique de congélation de sperme. Le taux de paternité, après le traitement, varie selon la nature du traitement, allant de la simple surveillance après l'ablation du testicule malade, à la chimiothérapie à faible ou forte dose.

Impact des thérapeutiques utilisées dans le traitement du cancer du testicule

Les traitements des patients atteints d'un cancer du testicule ne sont pas sans conséquences sur leur fertilité. Ainsi, les testicules sont très sensibles à la radiothérapie qui réduit d'un tiers la fertilité des hommes traités pour un cancer du testicule. La radiothérapie semble être plus préjudiciable que la chimiothérapie, en termes d’approche thérapeutique, pour la fertilité du patient. Les médicaments cytotoxiques, utilisés dans le cadre d’une chimiothérapie, entraînent une réduction et une altération des spermatozoïdes, alors que les sécrétions hormonales du testicule sont peu modifiées.

La restauration de la spermatogenèse varie selon les traitements.

Qu’en est-il de la fonction reproductrice des patients ?

La fertilité d’une personne ayant eu un cancer du testicule est menacée par le cancer lui-même et par son traitement. La fertilité peut être compromise par le cancer avant tout traitement. Des altérations majeures des fonctions testiculaires sont observées en cas de cancer du testicule.

Les traitements peuvent interférer avec la production des spermatozoïdes et entraîner une stérilité transitoire ou permanente. Quand la fertilité d’une personne traitée pour un cancer persiste, sa descendance est normale.

Comment conserver la possibilité d'avoir un enfant après traitement ?

La plupart des sujets guéris d’un cancer du testicule retrouvent une spermatogenèse active. Néanmoins, dans le cadre de la préservation de la fertilité, la Haute Autorité de Santé (HAS), indique que la congélation du sperme doit être proposée systématiquement avant tout traitement. C'est une obligation médico-légale. 

Les spermatozoïdes sont des cellules qui ont l'avantage de pouvoir être conservées par congélation. Une cryoconservation du sperme est donc proposée aux patients dont le traitement peut conduire à une perte de la fertilité. Les échantillons de sperme recueillis peuvent être utilisés pour pratiquer une fécondation in vitro lorsque le patient le désire.

Bon à savoir

La population atteinte par le cancer du testicule étant jeune et sexuellement active, une conservation du sperme doit être effectuée avant la mise en route de thérapeutiques pouvant altérer la fertilité. Cependant, la majorité des patients guéris retrouvent une spermatogenèse active. Si vous souhaitez en parler, prenez rendez-vous avec votre urologue.

Vous aimez cet article ?

Nos conseils santé ne remplacent en aucun cas la consultation médicale. Seul un spécialiste peut établir un diagnostic et cela au cas par cas. Cependant nos conseils vous guideront vers le bon praticien.

Annuaires spécialisés

  • dentiste
  • psychologue

Oncologue - Cancerologue à Paris

© 2010-2013 Allo-Médecins | CGU | Mentions légales | Numéros d'urgence | Départements | Presse | Sites partenaires | Liens partenaires | Contact
Allo-Medecins est une marque du groupe Allo-Média.
allo media