Suggestions

Spécialités les plus consultées

Suggestions

Choisissez une région

Espace Pro
Peut-on avoir un bébé après un cancer des ovaires ?

Peut-on avoir un bébé après un cancer des ovaires ?

Parmi les cancers qui angoissent énormément de femmes figurent le cancer du sein, le cancer du col de l'utérus et le cancer des ovaires. Ce dernier, pour lequel on enregistre plus de quatre mille nouveaux cas chaque année, est en outre redouté en raison des conséquences de son traitement, reposant souvent sur une intervention chirurgicale. La principale inquiétude concerne notamment la possibilité de devenir mère après avoir été traitée pour un cancer des ovaires. Faisons le point ensemble.

Vous aimez cet article ?

Dans quel cas faut-il une intervention chirurgicale ?

Habituellement, le premier spécialiste susceptible de vous parler d'un cancer des ovaires est votre gynécologue. En effet, les symptômes de cette maladie, à savoir une augmentation du nombre de mictions, accompagnées de douleurs ou de gênes dans la paroi abdominale, sont généralement évoquées avec ce spécialiste, qui vous enverra ensuite vers un oncologue afin de vérifier s'il s'agit ou non d'un cancer.

Si le diagnostic du cancérologue révèle la présence d'un cancer des ovaires, des tests supplémentaires doivent être effectués afin d'estimer précisément l'évolution de la maladie. En effet, lorsque la maladie est localisée exclusivement au niveau des ovaires, la chirurgie suffit à vous tirer d'affaire. À l'inverse, si le cancer s'est étendu au bassin et au péritoine, il est indispensable de faire appel à la chirurgie et à des séances de chimiothérapie, qui auront lieu avant ou après l'opération, selon les cas. Enfin, si votre maladie atteint des organes comme le foie et les poumons, la chirurgie est à oublier, et seule la chimiothérapie est sollicitée par les médecins.

Un bébé après l'intervention, c'est possible ?

Le traitement chirurgical du cancer des ovaires consiste en une ablation des deux ovaires, mais aussi des trompes de Fallope, de l'utérus et des ganglions lymphatiques qui se trouvent à proximité des ovaires. Cette intervention a donc la particularité d'empêcher les femmes d'avoir un enfant par la suite.

Toutefois, les oncologues révèlent qu'il existe certains cas où les patientes qui vont subir une intervention chirurgicale, ne seront pas privées de la chance de donner la vie après leur passage au bloc. En effet, à l'issue d'examens précis, les chirurgiens arrivent parfois à la conclusion qu'une chirurgie conservatrice peut faire l'affaire. Concrètement, cette opération se distingue de l'ablation totale puisqu'elle permet aux femmes de conserver un ovaire, une trompe de Fallope et leur utérus. Ces dernières sont donc tout à fait en mesure de mener une grossesse à son terme.

Notre conseil

Lorsque vous ressentez la moindre anomalie, parlez-en à votre médecin traitant ou au spécialiste concerné qui vous suit. Rappelez-vous bien qu'un diagnostic rapide est toujours la meilleure manière de préserver de vraies chances de guérison.

Vous aimez cet article ?

Nos conseils santé ne remplacent en aucun cas la consultation médicale. Seul un spécialiste peut établir un diagnostic et cela au cas par cas. Cependant nos conseils vous guideront vers le bon praticien.

Annuaires spécialisés

  • dentiste
  • psychologue

Oncologue - Cancerologue à Paris

© 2010-2013 Allo-Médecins | CGU | Mentions légales | Numéros d'urgence | Départements | Presse | Sites partenaires | Liens partenaires | Contact
Allo-Medecins est une marque du groupe Allo-Média.
allo media