Suggestions

Spécialités les plus consultées

Suggestions

Choisissez une région

Espace Pro
Comment établit-on le diagnostic du cancer du testicule ?

Comment établit-on le diagnostic du cancer du testicule ?

Le cancer du testicule, peu fréquent, représente néanmoins 30 % des cancers de l’homme jeune, se situant dans la tranche d’âge 15-35 ans. Il s’agit d’une atteinte maligne d’un testicule dont les causes sont encore mal connues, mais dont le taux de guérison avoisine 100 %.

Vous aimez cet article ?

Comment se détecte la présence d’un cancer du testicule ?

Quelquefois une gêne au niveau de la bourse, rarement une douleur, éveille l’attention du patient. Tantôt, l'augmentation du volume d’un testicule atrophique le fait consulter.

La tumeur peut aussi être découverte lors d'examens réalisés pour stérilité, puisque des troubles de la fertilité sont souvent liés à cette pathologie. Occasionnellement, un coup reçu dans les parties génitales appelle à une auto-palpation des testicules. Plus rarement, un gonflement mammaire (gynécomastie) suscite l'attention.

Comment procéder à un auto examen ?

Vous pouvez vous livrer à l’autopalpation testiculaire au sortir du bain ou de la douche, l'eau chaude favorisant le relâchement du scrotum (petit sac de peau contenant les 2 testicules producteurs de spermatozoïdes et de testostérone).

Profitez que la peau des bourses est plus souple pour vérifier, face à un miroir, qu’il n’y a aucune enflure. Utilisez vos 2 mains pour plus d’efficacité. Placez votre index et votre majeur sous le testicule, votre pouce dessus. Palpez alors lentement un testicule, puis l’autre.

Si vous détectez une grosseur, consultez rapidement votre médecin. Celui-ci palpera le testicule lors de l'examen. Si le diagnostic de tumeur est avancé, il prescrira des examens d’échographie, échographie-doppler, éventuellement une IRM, voire un scanner, afin de confirmer le diagnostic. 

Quels sont les différents facteurs de risque ?

Un testicule non descendu, ou cryptorchidie, est le facteur de risque le plus important. La menace d'un cancer sur ce testicule ectopique est 35 fois supérieure à un testicule en place. L'atrophie testiculaire (diminution du volume du testicule), en particulier après les oreillons, est un autre facteur de risque.

Par ailleurs il semblerait que les hommes blancs constituent un groupe plus à risque.

cancer testicule

Quels sont les symptômes ?

Un accroissement de la taille du testicule, l’apparition éventuelle d’une boule palpable, un durcissement du testicule, une sensation de lourdeur dans le scrotum, une douleur sourde dans le bas de l’abdomen ou l’aine, doivent vous amener à procéder à un auto examen des testicules.

Soyez vigilant à tout état de fatigue, amaigrissement, douleurs osseuses, ganglions palpables au niveau de l’aine, tension des seins, qui sont des signes cliniques en rapport avec une tumeur, et donc à prendre en considération. Dans tous les cas, consultez votre médecin pour obtenir un diagnostic précis, un bilan approfondi et un traitement adapté. 

En résumé

La découverte du cancer du testicule se fait principalement par l'autopalpation des testicules. Vous pouvez, en cas de doute, vous livrer à un auto-examen car le testicule est facilement palpable.

Cette surveillance facilite le dépistage précoce d’un cancer du testicule et optimise les probabilités de guérison. La découverte d’une masse suspecte nécessite un examen médical, il convient donc de rapidement consulter votre médecin.

Vous aimez cet article ?

Nos conseils santé ne remplacent en aucun cas la consultation médicale. Seul un spécialiste peut établir un diagnostic et cela au cas par cas. Cependant nos conseils vous guideront vers le bon praticien.

Annuaires spécialisés

  • dentiste
  • psychologue

Oncologue - Cancerologue à Paris

© 2010-2013 Allo-Médecins | CGU | Mentions légales | Numéros d'urgence | Départements | Presse | Sites partenaires | Liens partenaires | Contact
Allo-Medecins est une marque du groupe Allo-Média.
allo media