Suggestions

Spécialités les plus consultées

Suggestions

Choisissez une région

Espace Pro

Thèmes abordés

Qu'est-ce que l'agénésie dentaire ?

Qu'est-ce que l'agénésie dentaire ?

Une agénésie dentaire se caractérise par l'absence d'une ou de plusieurs dents, chez le nourrisson, l'enfant ou l'adulte. Elle est à différencier de l’inclusion (de dents de sagesse ou de canine) car dans ce cas la dent existe mais est restée bloquée dans la mâchoire et n’est pas sortie. Elle peut toucher les dents de lait comme les dents définitives. De nos jours, on y remédie simplement par la pose d’une prothèse parfois coûteuse et dont le remboursement nécessite une complémentaire santé et un forfait dentaire adapté. 

Vous aimez cet article ?

Un défaut de formation qui touche certaines dents en priorité

L'agénésie dentaire est une anomalie de nombre des dents, ou anomalie de production des dents. C'est une anomalie de nombre par défaut, par suite de l'absence de développement d'un ou plusieurs germes. Certaines dents souffrent davantage d'agénésie : ce sont les incisives, les prémolaires et les dents de sagesse.

La dent n'apparaîtra jamais en bouche, et ne sera pas non plus visible à la radiographie. Le germe ne s'est pas formé. Il s’agit d’une maladie rare dont les causes sont souvent liées au patrimoine génétique familial. Elle peut également provenir d'une carence en vitamine D subie par le foetus au cours de son développement. Bien qu’indolore, l’agénésie est à prendre au sérieux car elle dépasse le simple désagrément esthétique. En effet, l'absence d'une seule dent peut altérer l'organisation et le fonctionnement du complexe facial. Le problème peut prendre des dimensions insoupçonnées dont les conséquences sur la croissance alvéolaire et le squelette peuvent être dramatiques.

agénésie dentaire

Une apparition dès l’enfance

La première dentition survient dès l'âge de 6 mois. Les incisives sortent d'abord, puis les molaires et enfin les canines. À deux ans et demi, les 20 dents de lait sont normalement au complet. Si ce n'est pas le cas, inutile de s'inquiéter. Une agénésie touchant la première dentition ne se répercute pas forcément sur la dentition définitive. En outre, la poussée des dents de lait se produit avec des intervalles entre les molaires et les incisives. Tous les bébés connaissent donc une agénésie dentaire temporaire qui n'affecte pas l'alignement de leur future dentition d'adulte. Les dents définitives se mettent en place entre 6 et 12 ans, en suivant le même ordre de poussée que les dents du bébé. En cas de retard, une radio panoramique permet de voir si la racine de la nouvelle dent est présente ou non.

Deux traitements différents selon les âges

Si aucune racine n’est présente dans la cavité, l’orthodontiste se retrouve face à un cas avéré d’agénésie dentaire qu’il doit donc traiter. Jusqu’à 17 ans le traitement s’effectue avec un simple bridge (une prothèse fixe en céramique qui remplace une dent manquante en s’appuyant sur les dents adjacentes) que l’Assurance Maladie rembourse à hauteur de 195 euros. Renseignez-vous au préalable auprès de votre professionnel de santé sur le prix de l’intervention afin de choisir le meilleur forfait de complémentaire santé.

Dans le cas d’un adulte, passé 18 ans, le bridge est toujours possible mais demande un entretien régulier et assez fastidieux. C’est pourquoi les patients et les professionnels lui préfèrent l’implant, plus durable et aussi solide qu’une dent naturelle. Cette solution – qui ne demande aucun traitement de votre part sinon une hygiène dentaire correcte – a tout de même un coût : aux alentours de 900 euros non remboursables par l’Assurance Maladie. C’est pourquoi disposer d’une complémentaire santé est très important pour vous car outre la prise en charge partielle ou totale des frais, elle vous donne accès  –  selon votre forfait – à des prothésistes pratiquant des tarifs préférentiels.

Bon à savoir

Sachez tout de même que lorsque l’agénésie touche plusieurs dents, en corrélation avec une affection de longue durée, la pose d’implants est alors prise en charge par l’Assurance Maladie. Renseignez-vous auprès de votre centre le plus proche et de votre orthodontiste.

Vous aimez cet article ?

Nos conseils santé ne remplacent en aucun cas la consultation médicale. Seul un spécialiste peut établir un diagnostic et cela au cas par cas. Cependant nos conseils vous guideront vers le bon praticien.

Annuaires spécialisés

  • dentiste
  • psychologue
© 2010-2013 Allo-Médecins | CGU | Mentions légales | Numéros d'urgence | Départements | Presse | Sites partenaires | Liens partenaires | Contact
Allo-Medecins est une marque du groupe Allo-Média.
allo media