Suggestions

Spécialités les plus consultées

Suggestions

Choisissez une région

Espace Pro
Quels sont les différents types d'implants péniens ?

Quels sont les différents types d'implants péniens ?

Le dysfonctionnement érectile est souvent perçu comme un drame. La perte de l'estime de soi qui en découle est inévitable. Depuis plus de trente ans, la chirurgie vient en aide à ces personnes souffrant d'impuissance via la pose d'un implant. Mais cette intervention nécessite un travail en amont et de la concertation. Le patient se retrouve également devant plusieurs options possibles car il existe différents types d'implants péniens. Un choix important et non sans conséquences.

validé par un spécialisteArticle validé par
Alenda Olivier
Chirurgien urologue
Vous aimez cet article ?

Un même problème, plusieurs implants

L'implant pénien est un dispositif médical intégré dans l'appareil génital masculin. À l'instar des prothèses mammaires et autres stimulateurs cardiaques, l'implant est composé de matériaux relativement bien tolérés par l'organisme. Cette intervention est pratiquée sur des patients dont tous les autres traitements existants ont échoué. Plusieurs options d'implants existent :

  • Les implants malléables :  l'intervention est brève, les risques d'infections sont faibles. Ce sont des implants en silicone qui conservent la forme qu'on leur donne. L'inconvénient est que la verge reste toujours rigide en dehors des rapports sexuels, c'est donc peu pratique au quotidien.
  • Les implants gonflables à deux compartiments : contrairement à l'implant malléable, le pénis est souple au repos après la pose du dispositif. Celui-ci consiste en deux cylindres creux munis d'une commande qui sert également de réservoir. La pompe, par la répétition de pressions, gonfle les cylindre, ce qui permet l'érection. L'hospitalisation est relativement courte (24 à 72 heures).
  • Les implants gonflables à trois compartiments : les cylindres sont situés dans les corps caverneux de la verge, au niveau des bourses, une pompe permet de gonfler et dégonfler l'implant. Un réservoir d'eau, raccordé à la pompe, est situé au niveau de la vessie. Le dispositif est recouvert d'antibiotique ce qui permet d'atténuer le risque d'infection.

Le risque majeur d'une complication post-opératoire reste l'infection. C'est pourquoi il est important d'être bien suivi et entouré lors de pareille intervention.

Soyez entouré !

La Sécurité Sociale prend en charge l'opération (coût estimé à 2 900 euros). Seul un dépassement d'honoraire peut être pratiqué par le chirurgien. Cet accompagnement est important tout comme l'est un suivi psychologique avant l'intervention. Car il ne faut pas vous sentir seul et submergé face à cette problématique. La décision doit-être prise conjointement avec votre partenaire. Ainsi entouré et conseillé, vous vivrez plus sereinement ce nouveau départ dans votre vie affective et sexuelle.

Notre conseil

Essayer de discuter avec d'autres personnes ayant subi ce type d'opération et en parler avec votre partenaire sont les éléments de bases pour mûrir une vraie réflexion sur le choix de votre implant pénien afin d'agir en toute connaissance de cause.

Alenda Olivier
Cet article à été validé par :
Alenda OlivierChirurgien urologue
Vous aimez cet article ?

Nos conseils santé ne remplacent en aucun cas la consultation médicale. Seul un spécialiste peut établir un diagnostic et cela au cas par cas. Cependant nos conseils vous guideront vers le bon praticien.

Annuaires spécialisés

  • dentiste
  • psychologue
© 2010-2013 Allo-Médecins | CGU | Mentions légales | Numéros d'urgence | Départements | Presse | Sites partenaires | Liens partenaires | Contact
Allo-Medecins est une marque du groupe Allo-Média.
allo media