Suggestions

Spécialités les plus consultées

Suggestions

Choisissez une région

Espace Pro
Quels sont les symptômes de la paranoïa ?

Quels sont les symptômes de la paranoïa ?

La paranoïa n’est pas une maladie ! Elle est en fait un trouble affectif complexe dont les causes tant biologiques que psychologiques sont souvent difficiles à définir. Elle peut être une tendance constante chez certaines personnes présentant des troubles de la personnalité, souffrant d’un trouble de la persécution ou bien la paranoïa peut se présenter sous la forme d’épisodes délirants chez des patients atteints de schizophrénie ou bien sous l’action de certaines drogues psychoactives. Dans tous les cas, la paranoïa se manifeste souvent par des symptômes similaires selon les cas, symptômes que nous allons voir ensemble…

Vous aimez cet article ?

Les symptômes de la paranoïa

On recherche souvent dans l’enfance ou la jeunesse un élément déclencheur à une personnalité paranoïaque : un stress important ou une grande atteinte à l’image de soi par exemple. Même si le passé a son importance dans les paranoïas dites chroniques, il n’est pas la seule cause des crises paranoïaques qui sont sensiblement les mêmes selon les profils concernés. En général, un épisode paranoïaque correspond à une série de délires où le sujet en crise interprète la réalité de manière déformée. Le malade construit alors un délire systématique dans lequel il est victime d’une persécution voire d’un complot dans les formes les plus aiguës. Dans le cadre d’une relation amoureuse, on observe toute une construction mentale délirante sur l'infidélité supposée du partenaire.

symptômes de la paranoïa

Le délire de revendication

Sous-catégorie du délire paranoïaque, le délire de revendication intervient après un événement précis comme un procès perdu, une promotion ratée ou une injure légère. Une injustice parfois avérée mais dont la recherche de réparation va obséder le malade qui va soit se ruiner en procédures judiciaires, soit se montrer violent envers ses collègues et son entourage. Dans de nombreux cas, cette violence peut aller jusqu’à vouloir attaquer une personne (ou un groupe de personnes) jugée responsable d’une mauvaise situation ou à l’origine d’un complot.

D’autres peuvent retourner leur agressivité vers eux-mêmes et tenter de se suicider. Sans aller vers ces extrêmes, de nombreuses personnes se réfugient dans l’alcool ou certains stupéfiants pour faire face à leurs délires et s’isolent progressivement du reste du monde.

Bon à savoir

Le "pire" d’un délire paranoïaque est précisément sa vraisemblance, ou en tout cas sa logique parfois implacable. La personne peut tout vous expliquer et interpréter de manière très cohérente et sembler convaincante… même s’il s’agit d’un délire reposant sur des fantasmes. Parfois, la paranoïa n’envahit pas toute la vie d’une personne : elle peut rester circonscrite au milieu professionnel ("je suis espionné au travail") ou bien sa vie privée ("mon compagnon me trompe"). Le traitement étant rarement pris correctement, l'hospitalisation est parfois nécessaire, parfois même l'internement psychiatrique, quand le paranoïaque accuse un persécuteur précis.

Vous aimez cet article ?

Nos conseils santé ne remplacent en aucun cas la consultation médicale. Seul un spécialiste peut établir un diagnostic et cela au cas par cas. Cependant nos conseils vous guideront vers le bon praticien.

Annuaires spécialisés

  • dentiste
  • psychologue
© 2010-2013 Allo-Médecins | CGU | Mentions légales | Numéros d'urgence | Départements | Presse | Sites partenaires | Liens partenaires | Contact
Allo-Medecins est une marque du groupe Allo-Média.
allo media