Suggestions

Spécialités les plus consultées

Suggestions

Choisissez une région

Espace Pro

Thèmes abordés

Peut-on retarder l'éjaculation précoce ?

Peut-on retarder l'éjaculation précoce ?

L’éjaculation précoce fait partie des troubles sexuels les plus courants. Ce problème survient chez 15 à 30 % des hommes durant leur vie sexuelle. L’éjaculation précoce se définit comme un "trouble de l'éjaculation persistant ou répété lors de stimulations sexuelles minimes avant, pendant, ou juste après la pénétration, et avant que le sujet ne souhaite éjaculer". Ce problème courant est souvent difficile à assumer pour l’homme qui en souffre, il existe pourtant des astuces pour y remédier. On vous dit tout sur comment retarder l’éjaculation précoce. 

Vous aimez cet article ?

Les solutions

Il existe certains exercices pour retarder l’éjaculation précoce. La plupart du temps, les jeunes hommes qui en souffrent n’osent pas en parler ni trop se renseigner par peur du regard des autres. Consulter un sexologue peut être envisagé, mais si l’homme a une ou un partenaire fixe, il est conseillé pour eux d’affronter le problème ensemble.

La première solution est la plus simple mais pas forcément la plus efficace. Il suffit de faire l’amour très souvent pour dompter son corps et apprendre à mieux le connaître. Ralentissez le rythme pendant l’acte, il faut prendre le temps, s’écouter respirer en bref profiter de l’instant. Il est important d’éviter certaines positions telles que celle du missionnaire, la vessie appuie sur l’appareil génital et tend à faire éjaculer plus rapidement !

Beaucoup d’accessoires ont été créés pour faire retarder l’éjaculation, comme des préservatifs à effet retardant par exemple, ils sont plus épais et plus serrés au niveau du gland, et sont enduits de benzocaïne, un anesthésique local. Des gels lubrifiants à base d’anesthésique local sont également en vente sur le marché. Il existe également des anneaux qui sont placés à la base du pénis et qui retiennent le sang plus longtemps.

Se masturber avant le rapport pour faire baisser la tension peut également être une solution, bien qu’elle ne soit pas la plus évidente, selon le lieu, le moment voire la ou le partenaire.

Des exercices de musculation peuvent être envisagés, l’exercice de Kegel par exemple, consiste à contracter le pubis 20 fois d’affilé toutes les heures, il suffit de le contracter pendant 3 secondes et de relâcher pendant 6 à 7 secondes. En revanche, il faut s’armer de patience, les résultats surviennent au bout de 5 à 8 semaines, mais ils résolvent les problèmes d’éjaculation précoce dans 40 % des cas.

La dernière astuce, la plus barbare et la moins glamour lors de l’acte est la méthode "squeeze". Elle consiste à se retirer dès que l’on sent l’éjaculation monter et à appuyer très fortement sur le gland, au risque que cela devienne douloureux. Efficace, cette méthode est une bonne solution bien qu’elle ne soit pas exactement idéale.

Les facteurs de l’éjaculation précoce

Bonne nouvelle, on ne naît pas éjaculateur précoce mais malheureusement il est possible de le devenir. Cela survient chez les personnes se masturbant rapidement pour vite accéder à la sensation de détente suivant l’éjaculation et non pour faire monter le plaisir. Le fait de faire l’amour en cachette pour éviter de se faire surprendre par les parents, par exemple, accélère aussi le processus sous l’effet du stress. Il faut prendre en compte le manque d’expérience ou le manque de pratique. L’éjaculation est plus précoce lorsque cela fait longtemps que le sujet n’a pas fait l’amour, se contrôler lui est donc plus difficile. Pour finir, le fait d’être tendu, stressé ou nerveux pour n’importe quelle raison n’arrange rien.

Bon à savoir

Selon une étude réalisée par des sexologues, la durée moyenne d’un rapport entre la pénétration et l’orgasme est de 10 minutes. Selon eux, les rapports très longs relèvent de la légende urbaine ! Pour être sûr d’être éjaculateur précoce, il faut en moyenne 18 coups de pelvis soit entre 30 secondes et 1 minute. Au-dessus de ce temps, vous n’avez aucun souci à vous faire !

Vous aimez cet article ?

Nos conseils santé ne remplacent en aucun cas la consultation médicale. Seul un spécialiste peut établir un diagnostic et cela au cas par cas. Cependant nos conseils vous guideront vers le bon praticien.

Annuaires spécialisés

  • dentiste
  • psychologue
© 2010-2013 Allo-Médecins | CGU | Mentions légales | Numéros d'urgence | Départements | Presse | Sites partenaires | Liens partenaires | Contact
Allo-Medecins est une marque du groupe Allo-Média.
allo media