Suggestions

Spécialités les plus consultées

Suggestions

Choisissez une région

Espace Pro
Quels aliments sont bons pour ma flore intestinale ?

Quels aliments sont bons pour ma flore intestinale ?

La flore intestinale de l’intestin grêle a un rôle clé pour lutter contre les infections virales. En effet, les bactéries qui colonisent votre intestin sont un véritable rempart contre les maladies. Voilà pourquoi il faut en prendre soin !

Vous aimez cet article ?

La flore intestinale : un système immunitaire

Nous naissons tous avec un intestin stérile. La flore se développe à la naissance lors des contacts avec la mère, le lait maternel étant le meilleur élément pour permettre à l’enfant de se fabriquer une flore de qualité. Cette installation des bactéries dans l’intestin enclenche le démarrage du système immunitaire. La flore évolue ensuite avec l’âge, se diversifiant de plus en plus. C'est un lieu de tri, d'assimilation, d'élimination et de transit.

On distingue donc 2 sortes de flores, une, dite de fermentation, qui tire son énergie des glucides, et une flore de putréfaction qui utilise les protéines. La flore de fermentation est plus présente dans la partie ascendante du côlon, tandis que la flore de putréfaction est plus présente dans la partie descendante.

Protéger sa flore intestinale : le rôle des prébiotiques

Cela peut paraître cliché mais pour prendre soin de sa flore intestinale, il faut s’efforcer de manger équilibré. Pas d’autre secret !

Si vous voulez que votre microbiote – l’ensemble des bactéries qui vivent en symbiose avec nous – se porte bien, concentrez-vous sur les fameux "cinq fruits et légumes par jour". En effet, certaines fibres stimulent de façon ciblée la croissance des "probiotiques" (les bonnes bactéries) de l’écosystème intestinal. On les appelle les "prébiotiques". Concentrez-vous sur les fruits bien mûrs de saison ainsi que les légumineuses (fèves, haricots, soja, etc.).

fruits transit intestinal

Ajoutez-y pain et céréales complets pour les fibres, de même qu’un yoghourt quotidien. Votre ligne et vos artères vous diront merci, les bactéries qui peuplent votre système digestif aussi. Par exemple, une collation avec un fruit, un repas avec une salade et des légumes, un autre avec un légume et une compote, et le tour est joué. Privilégiez aussi les céréales complètes, riches en fibres contrairement à leurs homologues claires et raffinées. Efforcez-vous donc de choisir votre pain complet plutôt que du pain blanc. Profitez aussi des mueslis (mélanges de céréales et fruits secs) tout en faisant attention à leur proportion de graisses et de sucres.

Les yoghourts sont aussi importants pour l’entretien de la flore intestinale, mais leur contribution est différente. Le lait fermenté apporte en effet directement des bactéries dans le tube digestif qui vont le coloniser. Idéalement, il faudrait en consommer tous les jours puisqu’une partie de ces micro-organismes quitte régulièrement le système digestif avec les selles. Une prise quotidienne permet donc de vous assurer que cette population de bactéries reste stable.

Enfin, les viandes et fromages doivent être consommés avec modération, perdez l’habitude d’en consommer à tous les repas !

Bon à savoir

Aujourd’hui, les médecins n’ont plus de doute sur la relation entre une forte consommation de sucre et l’accélération des cellules tumorales (l’hyperglycémie transformée en hyper-insulinémie provoquerait la formation de tumeurs cancéreuses). Or, nous consommons en moyenne 40 kg de sucre par an, soit un peu plus de 100 g/jour. Ce chiffre est dangereusement élevé, car il devrait être réduit au minimum des trois quarts ! C’est-à-dire descendre en dessous de 10 kg par an ! Tous les aliments sucrés, et même ceux qui se transforment rapidement en sucres simples (type jus de fruit), favorisent la prolifération d’une flore fongique – c’est-à-dire de champignons – et fragilise l’immunité de l’organisme : risque de diabète, d’obésité, d’accidents cardiovasculaires et de tous types de cancers.

Vous aimez cet article ?

Nos conseils santé ne remplacent en aucun cas la consultation médicale. Seul un spécialiste peut établir un diagnostic et cela au cas par cas. Cependant nos conseils vous guideront vers le bon praticien.

Annuaires spécialisés

  • dentiste
  • psychologue
© 2010-2013 Allo-Médecins | CGU | Mentions légales | Numéros d'urgence | Départements | Presse | Sites partenaires | Liens partenaires | Contact
Allo-Medecins est une marque du groupe Allo-Média.
allo media