Suggestions

Spécialités les plus consultées

Suggestions

Choisissez une région

Espace Pro
Mon alimentation peut-elle réduire les risques de blessures sportives ?

Mon alimentation peut-elle réduire les risques de blessures sportives ?

Une alimentation équilibrée est indispensable pour maintenir les individus en bonne santé, mais l'alimentation peut-elle également jouer un rôle dans la prévention des blessures, notamment chez les sportifs ? Allo-Médecins vous répond.

Vous aimez cet article ?

Les blessures fréquentes

Les blessures sportives touchent le plus fréquemment les personnes entre 26 et 45 ans. Principalement, parce que les personnes dans cette tranche d’âge sont celles qui pratiquent le plus souvent un sport. Les sports de ballon, surtout le football, sont les sports où l’on recense le plus de blessés et les sports de montagne, le moins.

Les blessures, des plus bénignes au plus graves, entravent votre entraînement régulier, surtout lorsqu'elles sont récurrentes. 
Les douleurs peuvent être musculaires comme dans le cas des crampes, des élongations, des courbatures ou encore des contusions ; ligamentaires, comme l’entorse ou la tendinite ; articulaires comme la luxation ; ou enfin osseuses comme la fracture.

Prévenir les blessures

Pour chaque pratique de sport, il est essentiel de respecter certaines recommandations. Vous devez bien vous échauffer, boire beaucoup d’eau, savoir vous arrêter quand vous êtes fatigué et écouter votre corps, faire des pauses, ne pas en faire trop d’un coup, vous entraîner progressivement, porter les équipements adéquats, faire une séance d’étirements après l’effort et avoir une bonne hygiène de vie en ayant un sommeil régulier et une alimentation saine.

alimentation et blessures sportives

Quelle alimentation ?

L’alimentation saine passe tout d’abord par une consommation modérée de sucre et de gras. Le surpoids peut limiter les efforts et augmenter la tension sur les muscles. Une alimentation variée permettra également un apport complet de tous les nutriments, les carences étant fréquentes chez les sportifs.

Trois types de carences sont souvent observés : la carence énergétique, lorsque la quantité d’énergie dépensée n’est plus assez compensée par la quantité d’énergie apportée par l’alimentation ; la carence calcique, lorsque le corps manque de calcium ; et la carence en fer, qui peut survenir par une sudation excessive ou suite à un régime hypocalorique (principalement suivi par les sportifs de haut niveau).

Certains aliments sont donc privilégiés dans l’alimentation des sportifs comme les oeufs, et plus principalement, les blancs d’oeufs qui sont riches en protéines et qui peuvent donc apporter une partie des besoins en fer ; certains fruits comme le kiwi, peu calorique et riche en nutriments ; la banane, riche en glucide et très énergétique ; la pomme et la cranberry, qui sont des antioxydants ; et enfin, les produits laitiers, pour l’apport en calcium.

L’alimentation peut donc être un facteur permettant la baisse des risques de blessures sportives mais elle est loin d’être le seul.

Bon à savoir

Pour toutes blessures musculaires il est fortement déconseillé de masser, étirer ou chauffer. L’application de glace, le repos, une compression et l’élévation du membre seront plus efficaces.

Vous aimez cet article ?

Nos conseils santé ne remplacent en aucun cas la consultation médicale. Seul un spécialiste peut établir un diagnostic et cela au cas par cas. Cependant nos conseils vous guideront vers le bon praticien.

Annuaires spécialisés

  • dentiste
  • psychologue
© 2010-2013 Allo-Médecins | CGU | Mentions légales | Numéros d'urgence | Départements | Presse | Sites partenaires | Liens partenaires | Contact
Allo-Medecins est une marque du groupe Allo-Média.
allo media