Suggestions

Spécialités les plus consultées

Suggestions

Choisissez une région

Espace Pro
/ / La contraception masculine orale n’est plus un mythe

La contraception masculine orale n’est plus un mythe

Rédigé par , le 22 juin 2015 à 12h06

Vous aimez cet article ?
La pilule contraceptive pour hommes existe - Inserm/Universcience/CNDP/Picta Productions

La pilule contraceptive pour hommes existe - Inserm/Universcience/CNDP/Picta Productions

Pilule, stérilet, patch, implant, anneau vaginal, les moyens de contraception féminine ne manquent pas. Pourtant, il est souvent difficile pour une femme de trouver la contraception idéale. Depuis trente ans, les scientifiques et chercheurs souhaitent inverser la tendance et tentent de mettre au point une contraception orale masculine efficace. Depuis 2012, les chercheurs ont réussi à mettre différents moyens au point, mais les hommes sont-ils réellement prêts à sauter le pas ? 

Stopper la production de spermatozoïdes

Enfin une heureuse nouvelle pour les femmes, la contraception ne leur sera plus exclusive. Si on exclut, bien sûr, les préservatifs masculins non fiables à 100% et pas toujours agréables. On dit donc adieu à la protection latex, au craquage et aux accidents et on dit bonjour à la pilule pour homme.  Si les inégalités sur les moyens de contraception perduraient depuis plusieurs années, la gente féminine pourrait enfin laisser le soin de se prémunir à leur compagnon.

Les efforts des chercheurs pour mettre au point une contraception orale masculine efficace ont finalement payé. En 2012, une étude lançait le débat avec la découverte d’une molécule appelée JQ1 permettant de stopper la production de spermatozoïdes sans baisser pour autant le taux de testostérone. Cette molécule s’ingère à la manière de la pilule féminine, les hommes peuvent l’arrêter à tout moment et ses effets sont réversibles.

En 2013, des chercheurs australiens sont quant à eux, parvenus à rendre des souris mâles infertiles grâce au blocage de deux protéines. Face à ces études concluantes, les moyens de contraception masculine ne sont plus un mythe et pourraient très bientôt faire leur apparition sur le marché du médicament.

Une barrière psychologique

Pour Jacques Young, endocrinologue français à l’Inserm (Institut national de la santé et de la recherche médicale) et professeur à l’Université Paris 11, les avancées scientifiques sont au point et ne demandent qu’à être testées mais la principale barrière est celle qui vient des hommes eux-mêmes. Comme il l’explique dans sa vidéo, ce sont les hommes qui imposent un frein à la prise de cette nouvelle méthode de contraception.

Pour les hommes, se priver de spermatozoïdes peut revenir à un acte dénué de virilité. Arriveront-ils à inverser la tendance sur les prises de contraception ? Les hommes devront tout d’abord passer le cap et ne pas prendre leur pilule comme une sorte de castration. Patience donc pour vous, mesdames, jusqu’à l’arrivée de cette nouvelle pilule sur le marché. 

Vous aimez cet article ?
L'auteur
Charlotte Canonne

Charlotte Canonne

Rédactrice

Bio

Passionnée de journalisme et de littérature Charlotte a rejoint le journal d'Allo-Médecins en janvier 2015.Voir plus

commentaires