Suggestions

Spécialités les plus consultées

Suggestions

Choisissez une région

Espace Pro
/ / Vasectomie, une méthode de contraception boudée

Vasectomie, une méthode de contraception boudée

Rédigé par , le 10 octobre 2018 à 11h31

Vous aimez cet article ?
La vasectomie est un acte chirurgical simple et rapide.

La vasectomie est un acte chirurgical simple et rapide.

En France, la vasectomie semble encore faire peur aux hommes. Seulement 3 000 Français ont recours chaque année à ce moyen de contraception. Pourtant, son efficacité avoisine les 100%. Ce désamour s’explique en grande partie par les nombreuses idées reçues concernant cette opération largement pratiquée dans les pays anglo-saxons.

Un blocage psychologique lié à la confusion entre stérilité et virilité

La vasectomie est une intervention chirurgicale par voie scrotale qui consiste à sectionner un fragment déférentiel entre deux ligatures. L’objectif est d’interrompre la voie d’excrétion des spermatozoïdes des testicules à la prostate, sans pour autant modifier l’aspect macroscopique de l’éjaculat. Elle présente de nombreux avantages comme un nombre d’échecs inférieur à 1%, un prix de revient bas ou des complications rares.

La vasectomie est une opération simple réalisée sous anesthésie locale. Elle dure au maximum vingt minutes. L’intervention terminée, l’homme peut reprendre le cours normal de sa journée en évitant les efforts violents ou la moto pendant quelques jours. Un spermogramme doit être réalisé après une vingtaine d’éjaculations afin de bien confirmer l’absence de spermatozoïdes dans le sperme.

La vasectomie n’affecte en rien les capacités érectiles, sexuelles, éjaculatoires et orgasmiques de l’homme. De même, elle n’engendre aucune baisse de la libido. Par contre, comme elle est considérée comme une stérilisation définitive, elle cause à tort une confusion entre stérilité et virilité. Cette confusion est souvent à l’origine d’un blocage psychologique qui débouche sur un refus.

Une politique nataliste contre une véritable politique de contraception

Le caractère définitif de la vasectomie constitue un autre frein pour les hommes. Pourtant, il leur est toujours possible de procréer après cette opération grâce à la congélation préalable de leur semence et la fécondation in vitro ou l’extraction chirurgicale de spermatozoïdes dans les testicules. En outre, la vasovasostomie permet de rétablir dans 30 à 70% des cas la continuité des canaux déférents.

Le peu d’engouement des Français pour la vasectomie s’explique également par la politique nataliste de la France. A titre de comparaison, le Royaume-Uni pratique depuis le 20ème siècle une véritable politique de contraception. Les médecins britanniques suivent tous les cinq ans une formation sur cette opération. Dans l’Hexagone, seuls quelques professionnels de santé le recommandent à leurs patients.

Cependant, les mentalités évoluent progressivement et le poids de la contraception se partage davantage entre les femmes et les hommes selon Pierre Colin, co-fondateur de l’ARDECOM ou Association pour la recherche et le développement de la contraception masculine. Malgré tout, il déplore le manque d’intérêt accordé au développement des méthodes de contraception masculine.

Vous aimez cet article ?
L'auteur
La Rédaction

La Rédaction

Rédacteur

commentaires

© 2010-2013 Allo-Médecins | CGU | Mentions légales | Numéros d'urgence | Départements | Presse | Sites partenaires | Liens partenaires | Contact
Allo-Medecins est une marque du groupe Allo-Média.
allo media