Suggestions

Spécialités les plus consultées

Suggestions

Choisissez une région

Espace Pro
/ / La faim dans le monde continue de progresser

La faim dans le monde continue de progresser

Rédigé par , le 14 septembre 2018 à 11h41

Vous aimez cet article ?
Un individu sur neuf souffre de sous-alimentation chronique.

Un individu sur neuf souffre de sous-alimentation chronique.

Dix-sept Objectifs de développement durable ont été adoptés en 2015. En deuxième position figurent l’éradication de la faim, la sécurité alimentaire, la promotion d’une agriculture durable et l’amélioration de la nutrition. Pourtant, la faim dans le monde continue d’augmenter selon un rapport de l’Organisation des Nations Unies publié récemment.

Un individu sur neuf souffre de sous-alimentation chronique

L’ONU tire la sonnette d’alarme dans son rapport 2018 sur l’état de la sécurité alimentaire et de la nutrition dans le monde. La faim a progressé pour la troisième année consécutive. Ainsi, quelques 821 millions de personnes étaient en situation de manque chronique de nourriture en 2017, soit une personne sur neuf. L’objectif Faim Zéro d’ici 2030 est menacé.

L’Asie demeure le continent comptant le plus de population souffrant de sous-alimentation avec plus de 500 millions d’individus. Toutefois, la situation s’aggrave en Amérique latine et en Afrique. Le manque chronique de nourriture et la sous-alimentation concernent 21% de la population totale du continent africain d’après Dominique Burgeon, directeur des urgences et de la résilience à la FAO.

Il est essentiel de redoubler d’efforts pour vaincre l’insécurité alimentaire. Chez les enfants, elle cause un retard de croissance. Dans le monde, environ 22% des moins de cinq ans sont touchés. Chez les femmes en âge de procréer, elle provoque une anémie, susceptible d’avoir de graves conséquences sur leur santé et celle de leurs futurs bébés.

Les différentes agences onusiennes lancent un appel à l’action

Outre les problèmes liés à la dénutrition, l’insécurité alimentaire cache une autre facette. Elle contribue également à la progression de l’obésité et du surpoids. Cela s’explique entre autres par l’accès limité à une nourriture saine et équilibrée, la pression de l’insécurité alimentaire et les adaptations physiologiques au manque de nourriture. Les personnes qui y sont confrontées sont les plus vulnérables.

Plusieurs facteurs concourent à l’augmentation de la faim dans le monde comme les guerres et les crises économiques. Toutefois, les auteurs du rapport mettent l’accent sur les changements climatiques. Les catastrophes, plus fréquentes et violentes, détruisent les récoltes et favorisent les pénuries alimentaires. En outre, le bouleversement du climat retarde la saison des pluies et intensifie la sécheresse.

Afin de remédier à la situation actuelle, les auteurs du rapport recommandent l’intensification des initiatives visant à combattre la malnutrition et assurer l’accès à des aliments nutritifs. Ils appellent aussi au renforcement de la résilience aux changements climatiques et l’atténuation de leurs effets. Par ailleurs, les gouvernements devraient porter une attention particulière aux populations les plus vulnérables.

Vous aimez cet article ?
L'auteur
La Rédaction

La Rédaction

Rédacteur

commentaires

© 2010-2013 Allo-Médecins | CGU | Mentions légales | Numéros d'urgence | Départements | Presse | Sites partenaires | Liens partenaires | Contact
Allo-Medecins est une marque du groupe Allo-Média.
allo media