Suggestions

Spécialités les plus consultées

Suggestions

Choisissez une région

Espace Pro
/ / Climatisation, impact sanitaire variable

Climatisation, impact sanitaire variable

Rédigé par , le 08 août 2018 à 12h30

Vous aimez cet article ?
climatisation et santé

climatisation et santé

Durant ces deux dernières décennies, les climatiseurs se sont largement démocratisés. Avec la vague de chaleur qui s’est installée en France, ils tournent à plein régime au bureau comme en voiture. Néanmoins, si nul ne nie le plaisir procuré par la fraicheur, beaucoup de personnes les considèrent comme nocifs.

Le refroidissement et l’assèchement de l’air mis en cause

D’après le Dr Matthieu Calafiore, médecin généraliste et maître de conférences à l’université de Lille, la climatisation ne constitue pas un facteur de risque d’infections virales. Pour cause, les climatiseurs sont conçus avec des filtres qui réduisent les risques. En outre, conformément aux règlementations actuellement en vigueur, l’air doit être régulièrement renouvelé. Ainsi, le risque de tomber malade est quasiment nul.

Cependant, le refroidissement et l’assèchement de l’air par la climatisation peut être source de désagréments. Cela est susceptible d’assécher et de fragiliser les muqueuses nasales. Celles-ci vont s’humidifier un peu plus et aboutir à une rhinite. De plus, la climatisation peut provoquer une sècheresse oculaire, en particulier chez les personnes qui portent des lentilles, et accroitre le risque de conjonctivite allergique.

De même, une différence de température élevée avec l’extérieur peut poser problème. Quand un individu sort d’un bâtiment trop froid, un différentiel important avec l’extérieur représente une forme d’agression pour son organisme. Son corps n’arrive pas à s’adapter à un tel écart de température en un minimum de temps et devient vulnérable.

Un entretien selon les normes et un bon réglage comme solutions

La climatisation constitue un excellent moyen de maitriser les fortes chaleurs et de rendre la température plus tolérable, surtout pour les personnes fragiles telles que les personnes âgées. Un entretien de l’équipement selon les normes et périodique est vivement recommandé pour optimiser son efficacité. Cela comprend entre autres un nettoyage régulier des filtres afin de prévenir l’accumulation de poussières.

Nettoyer régulièrement les filtres, voire les remplacer, est aussi indispensable pour éviter une forte concentration d’allergènes, ce qui permet de limiter les risques d’allergie. Par ailleurs, il est primordial de vérifier fréquemment la présence d’eau stagnante à l’intérieur du système de refroidissement. De l’eau stagnante favorise la prolifération rapide des bactéries et la survenue d’infections pulmonaires comme la légionellose.

Outre un entretien adéquat, un bon réglage de la climatisation est essentiel. Il est préconisé de maintenir l’écart de température avec l’extérieur inférieur à 5 °C, au maximum 7 °C. Cela est valable, tant dans un bâtiment que dans un véhicule. Les voies respiratoires s’adaptent en effet plus facilement à une différence de température moins importante.

Vous aimez cet article ?
L'auteur
La Rédaction

La Rédaction

Rédacteur

commentaires

© 2010-2013 Allo-Médecins | CGU | Mentions légales | Numéros d'urgence | Départements | Presse | Sites partenaires | Liens partenaires | Contact
Allo-Medecins est une marque du groupe Allo-Média.
allo media