Suggestions

Spécialités les plus consultées

Suggestions

Choisissez une région

Espace Pro
/ / Fonds mondial, pour une intensification de la lutte

Fonds mondial, pour une intensification de la lutte

Rédigé par , le 08 février 2019 à 12h51

Vous aimez cet article ?
Fonds monial invite à une augmentation de la lutte contre les pandémies mondiales.

Fonds monial invite à une augmentation de la lutte contre les pandémies mondiales.

Né en 2002 d’un partenariat entre pouvoirs publics, secteur privé, société civile et malades, le Fonds mondial a permis de sauver des millions de vies. Son directeur exécutif, Peter Sands, souhaite intensifier la lutte contre le Sida, la tuberculose et le paludisme pour l’éradication de ces trois pandémies d’ici 2030.

Avancées concrètes mais insuffisantes pour l’atteinte des objectifs

Lors de son entretien avec des journalistes à New Delhi, Peter Sands s’est montré pessimiste quant à la réalisation des objectifs visant à éradiquer le Sida, la tuberculose et le paludisme à l’horizon 2030. Si le nombre des décès associés à ces trois maladies a baissé de moitié depuis le début du siècle, les avancées réalisées sont insuffisantes.

Arrivé à la tête du Fonds mondial, le Britannique de 57 ans demande ainsi à la communauté internationale d’accélérer le mouvement. En effet, la comparaison des courbes des nouvelles infections et des décès avec celles des objectifs montre encore des écarts importants. Pour la santé et le bien-être des populations, il n’est plus possible de se contenter de continuer comme avant.

Dans le contexte actuel, Peter Sands redoute même un rebond des épidémies et un recul des progrès enregistrés. Il met en garde contre les risques de relâchement des autorités sanitaires et la stagnation des dépenses d’aide internationale affectée à la santé. En parallèle, des formes de maladies résistantes aux médicaments se développent dans le monde.

Levée de fonds pour un budget plus élevé pour la période 2020-2022

Cette semaine, New Delhi va accueillir la réunion préparatoire de la prochaine conférence triennale de financement du Fonds Mondial. Celle-ci est prévue se dérouler à Lyon au mois d’octobre prochain et pour laquelle Peter Sands attend une levée de fonds de 14 milliards de dollars pour 2020-2022. Pourtant, les ONG jugent nettement insuffisant ce budget supérieur de 1,8 milliard à celui de 2017-2019.

Le fonds mondial appelle à un véritable renforcement des engagements politiques. La France, représentée par Agnès Buzyn, ministre de la Santé, a affirmé le maintien de sa contribution de 350 millions d’euros. Quant au secteur privé, la Fondation Bill et Melanie Gates a contribué à hauteur de 600 millions de dollars. Plusieurs entreprises comme Orange et Ecobank ont aussi annoncé leur participation.

Afin de réaliser ses opérations, le Fonds mondial est également connu pour développer des partenariats originaux avec des multinationales, mais pas toujours naturels. Pour exemple, il utilise le réseau de distribution du géant Coca-Cola pour approvisionner en médicaments des endroits reculés ou isolés, et toucher le maximum de bénéficiaires.

Sources : Sciences et Avenir

Vous aimez cet article ?
L'auteur
La Rédaction

La Rédaction

Rédacteur

commentaires

© 2010-2013 Allo-Médecins | CGU | Mentions légales | Numéros d'urgence | Départements | Presse | Sites partenaires | Liens partenaires | Contact
Allo-Medecins est une marque du groupe Allo-Média.
allo media