Suggestions

Spécialités les plus consultées

Suggestions

Choisissez une région

Espace Pro
/ / Petit-déjeuner, le repas le plus important de la journée

Petit-déjeuner, le repas le plus important de la journée

Rédigé par , le 07 décembre 2017 à 12h16

Vous aimez cet article ?
Le petit-déjeuner est essentiel au fonctionnement de notre organisme.

Le petit-déjeuner est essentiel au fonctionnement de notre organisme.

Selon un vieux dicton, il faut manger le matin comme un roi. Cette expression prend tout son sens d’après les résultats d’une étude réalisée par des chercheurs israéliens. Ne pas prendre le petit-déjeuner avant 9h30 perturbe la régulation de la glycémie dont les effets persistent toute la journée. 

Dérèglement durable des horloges internes du corps humain

L’absence de petit-déjeuner cause forcément une sensation de faim toute la matinée. Comme le foie a synthétisé du sucre pendant la nuit, grâce à ses réserves, cela ne constitue pas un réel problème. Par contre, sauter volontairement ou par oubli le petit-déjeuner a un impact négatif sur les horloges internes du corps. Cela dérègle l’horloge centrale définissant les cycles veille-sommeil mais aussi les horloges périphériques.

Pour aboutir à cette conclusion, l’équipe de chercheurs israéliens dirigée par le Pr Oren Froy, à l’Institut de biochimie de l’Université hébraïque de Jérusalem, a étudié 18 sujets sains et 18 patients diabétiques. Ils ont remarqué que l’expression des gènes des horloges biologiques de ces derniers est durablement déréglée sans petit-déjeuner avant 9h30.

D’après le Dr Daniela Jakubowicz, de la faculté de médecine Sackler de l’Université de Tel-Aviv, le petit-déjeuner influe ainsi sur la régulation des gènes de l’horloge du métabolisme du sucre et du poids corporel. Paradoxalement, ne pas manger le matin favorise la prise de poids.

Augmentation sensible des risques de maladies cardiovasculaires

Les effets néfastes de l’absence de petit-déjeuner ne s’arrêtent pas seulement à la perturbation de la glycémie. Selon le Pr Marta Garaulet, spécialiste de la chronobiologie de l’obésité, cela est susceptible d’affecter le métabolisme global et d’aggraver les complications de l’obésité et du diabète de type 2. En effet, l’horloge circadienne contrôle également la tension artérielle et l’activité cardiaque.

Par ailleurs, les résultats d’une étude américaine publiés dans la revue médicale Journal of the American College of Cardiology ont révélé que prendre un petit-déjeuner calorique réduit de 50% les risques d’athérosclérose. Les chercheurs ont constaté que les personnes consommant au petit-déjeuner moins de 5% de l’apport calorique quotidien préconisé accumulent deux fois plus de graisses dans les artères.

Ces découvertes inquiètent les autorités sanitaires françaises. Cette mauvaise habitude gagne du terrain, en particulier chez les plus jeunes. Une étude menée par le CREDOC ou Centre de Recherche pour l’Etude et l’Observation des Conditions de vie indique que 30% des enfants et 20% des adultes sautent le petit-déjeuner au moins une fois par semaine. 

Vous aimez cet article ?
L'auteur
La Rédaction

La Rédaction

Rédacteur

commentaires

© 2010-2013 Allo-Médecins | CGU | Mentions légales | Numéros d'urgence | Départements | Presse | Sites partenaires | Liens partenaires | Contact
Allo-Medecins est une marque du groupe Allo-Média.
allo media