Suggestions

Spécialités les plus consultées

Suggestions

Choisissez une région

Espace Pro
/ / Palpitations cardiaques, sans danger sur un cœur sain

Palpitations cardiaques, sans danger sur un cœur sain

Rédigé par , le 30 mai 2018 à 10h39

Vous aimez cet article ?
Les palpitations illustrent une augmentation du rythme cardiaque

Les palpitations illustrent une augmentation du rythme cardiaque

Tout le monde a déjà senti, au moins une fois dans sa vie, son cœur s’emballer sans faire des efforts physiques. Des battements forts et rapides ou irréguliers ne constituent pas toujours le signe d’une défaillance cardiaque. Les palpitations ne présentent aucun risque vital chez une personne en bonne santé.

Palpitations cardiaques, inquiétantes mais souvent bénignes

Palpitations désignent le terme médical qui décrit la sensation d’être conscient des battements du cœur. Signe révélateur d’un changement du rythme cardiaque, leur durée varie de plusieurs secondes à quelques minutes. Si elles se produisent en dehors de tout effort physique et stress, elles peuvent être inquiétantes. Cependant, la majorité des personnes qui les ressentent ne souffrent d’aucun problème cardiaque.

Selon le Dr Claude Kouakam, cardiologue au CHRU de Lille, le stress représente le premier facteur à l’origine des palpitations cardiaques. En effet, celles-ci touchent souvent les personnes anxieuses ou stressées. D’autres facteurs sont susceptibles d’expliquer leur survenue comme la consommation excessive de produits excitants tels que la caféine, la nicotine, la drogue ou encore les médicaments psychotiques.

Néanmoins, des causes médicales qui affectent indirectement le cœur peuvent provoquer les palpitations cardiaques. A titre d’exemple, les patients anémiques ont la plupart du temps un rythme cardiaque élevé. Leur cœur compense le faible taux d’oxygène dans leur sang par des battements plus rapides. Une sécrétion excessive d’hormones due à l’hyperthyroïdie est aussi une cause possible.

Palpitations cardiaques, attention aux antécédents cardiaques

Selon le Dr Frédéric Fossati, cardiologue dans le Nord, la durée et l’intensité des palpitations cardiaques ne traduisent pas la gravité de la cause. Inconfortables mais sans danger, elles sont bénignes dans 90% des cas. Toutefois, chez certains patients, les palpitations cardiaques sont des signaux d’alerte et constituent un motif de consultation d’un cardiologue.

Tel est le cas des patients chez qui les palpitations cardiaques deviennent fréquentes et graves au fil du temps. En outre, elles s’accompagnent d’autres symptômes tels que l’essoufflement, l’étourdissement et les douleurs au niveau de la poitrine. Les personnes ayant des antécédents cardiaques, personnels ou familiaux, doivent également faire attention en cas de palpitations. Pour cause, elles peuvent annoncer un malaise cardiaque à venir.

Afin d’identifier l’origine exacte des palpitations cardiaques et de ne pas prendre de risque, la consultation d’un cardiologue est vivement recommandée. Ce spécialiste du cœur procède aux examens comme l’électrocardiogramme. Si 75% des palpitations se résolvent d’elles-mêmes, il existe différentes techniques telles que le yoga et la sophrologie pour mieux gérer l’anxiété et le stress.

Vous aimez cet article ?
L'auteur
La Rédaction

La Rédaction

Rédacteur

commentaires