Suggestions

Spécialités les plus consultées

Suggestions

Choisissez une région

Espace Pro
/ / La grossophobie médicale et la santé des patients obèses

La grossophobie médicale et la santé des patients obèses

Rédigé par , le 19 février 2019 à 11h54

Vous aimez cet article ?
La grossophobie médicale représente un obstacle supplémentaire pour les personnes obèses.

La grossophobie médicale représente un obstacle supplémentaire pour les personnes obèses.

De par la nature même de leurs métiers, les professionnels de santé devraient être attentifs et bienveillants. Or, de récentes études révèlent qu’ils seraient moins tolérants à l’égard des personnes obèses. Cette « grossophobie médicale » a un impact négatif sur la santé physique et psychologique des patients.

Les patients obèses souffrent encore du stéréotype du gourmand

La « grossophobie médicale » est un terme nouveau qui regroupe l’ensemble des attitudes et comportements hostiles des professionnels de santé à l’encontre des individus en surpoids ou obèses. Sur la base de préjugés et autres stéréotypes, ils les tiennent pour seuls responsables de leur surpoids. Ainsi, les autres facteurs susceptibles de provoquer l’obésité ne sont pas pris en considération.

La « grossophobie médicale » se manifeste en général par des remarques violentes. En effet, les patients obèses sont vus comme des personnes moins auto-disciplinées, moins compliantes et plus agaçantes. Ainsi, les professionnels de santé font preuve de moins de patience vis-à-vis d’eux. Par ailleurs, leur volonté de les aider diminue avec l’augmentation de l’indice de masse corporelle.

Les personnes obèses restent toujours associées à l’image du gourmand qui s’adonne à une jouissance solitaire, explique le Dr Bernard Waysfeld, vice-président du Groupe de réflexion sur l’obésité et le surpoids. Pour ce psychiatre et nutritionniste, ces patients sont vus comme des individus qui se placent en marge du circuit des adultes sur un mode régressif.

Des initiatives se mettent en place afin de désamorcer le problème

La « grossophobie médicale » est consécutive à un manque de compréhension de l’obésité de la part des professionnels de santé. Différentes initiatives sont mises en place pour tenter de la désamorcer. Les centres de simulation en santé de Rouen et de Lille les invitent notamment à se glisser dans la peau de leurs patients obèses pendant une après-midi.

Cette expérience consiste à enfiler une combinaison qui augmente le poids et le tour de taille en seulement quelques minutes. L’objectif est de faire découvrir aux professionnels de santé le quotidien des personnes obèses, qui éprouvent des difficultés à effectuer des tâches simples telles que nouer les lacets de leurs chaussures, et sont essoufflées au moindre effort, etc.

Les initiatives de ce type revêtent une importance vitale. Dans la majorité des cas, les patients obèses ne recourent pas au système de soins à cause des regards malveillants des autres. Leur parcours médical est parsemé d’obstacles. Pour exemple, un médecin peut préconiser la perte de poids lorsqu’en temps normal des examens sanguins, d’imagerie ou autres sont habituellement prescrits.

Sources : Le Figaro.fr

Vous aimez cet article ?
L'auteur
La Rédaction

La Rédaction

Rédacteur

commentaires

© 2010-2013 Allo-Médecins | CGU | Mentions légales | Numéros d'urgence | Départements | Presse | Sites partenaires | Liens partenaires | Contact
Allo-Medecins est une marque du groupe Allo-Média.
allo media