Suggestions

Spécialités les plus consultées

Suggestions

Choisissez une région

Espace Pro
/ / Détecter plus tôt et mieux soigner la boulimie

Détecter plus tôt et mieux soigner la boulimie

Rédigé par , le 13 septembre 2019 à 13h56

Vous aimez cet article ?
La boulimie se caractérise par une envie incontrôlable de s'alimenter tout en ayant peur de grossir.

La boulimie se caractérise par une envie incontrôlable de s'alimenter tout en ayant peur de grossir.

La boulimie est un mal caché, mais représente une souffrance permanente pour les malades. De peur d’être stigmatisés par leur entourage, ils n’en parlent que très peu. Pis, ils se sentent même coupables de leurs crises. Pourtant, sans une prise en charge adaptée, ils s’exposent à de nombreuses complications.

Une maladie mal repérée et trop peu prise en charge

Faisant partie des troubles du comportement alimentaire, la boulimie se caractérise par des crises de suralimentation. Au cours de ces périodes de crise, le sujet absorbe d’importantes quantités de nourriture sans être en mesure d’arrêter de manger. Il est confronté à une perte totale de contrôle. Il ressent de la honte pour sa personne et met en place des comportements compensatoires inappropriés.

L’hyperphagie boulimique, un autre trouble du comportement alimentaire, se rapproche de la boulimie. Elle se différencie de la première par l’absence de comportements compensatoires. Si la boulimie concerne majoritairement les jeunes filles âgées de 11 à 20 ans, l’hyperphagie boulimique est généralement diagnostiquée à l’âge adulte. L’une comme l’autre nécessite une prise en charge précoce et pluridisciplinaire.

Il convient ainsi de mieux repérer ces troubles afin de les soigner plus tôt et correctement. Or, la boulimie et l’hyperphagie boulimique demeurent encore taboues et mal traitées actuellement. En dehors de la méconnaissance de ces pathologies, la stigmatisation reste un énorme frein au diagnostic et un obstacle à l’accès aux soins pour les patients.

Les recommandations de la HAS pour une meilleure lutte

La HAS ou Haute autorité de santé a publié une série de recommandations visant à améliorer le repérage, le diagnostic et le traitement de la boulimie et de l’hyperphagie boulimique. Elles ont été élaborées en association avec la FFAB ou Fédération française Anorexie Boulimie, et se présentent sous la forme de fiches pratiques. Elles s’adressent aux professionnels de santé comme aux patients et leur famille.

Ces recommandations devraient permettre un repérage ciblé au niveau des groupes à risque comme les étudiants, les personnes en situation d’insuffisance pondérale ou de surpoids, etc. La HAS invite tous les acteurs concernés à participer à ce repérage, des parents au personnel scolaire, en passant par les éducateurs et les acteurs du système de soins.

Si le diagnostic est posé tôt, la prise en charge est précoce et le pronostic meilleur. A chaque étape, il est indispensable que l’entourage du patient soit impliqué afin d’assurer la mise en place d’une alliance thérapeutique. Il est également primordial d’adapter la prise en charge à son âge et l’intensité de ses troubles.

Vous aimez cet article ?
L'auteur
La Rédaction

La Rédaction

Rédacteur

commentaires

© 2010-2013 Allo-Médecins | CGU | Mentions légales | Numéros d'urgence | Départements | Presse | Sites partenaires | Liens partenaires | Contact
Allo-Medecins est une marque du groupe Allo-Média.
allo media