Suggestions

Spécialités les plus consultées

Suggestions

Choisissez une région

Espace Pro
/ / Contracter la varicelle une deuxième fois

Contracter la varicelle une deuxième fois

Rédigé par , le 13 septembre 2018 à 12h01

Vous aimez cet article ?
C'est rare, mais il est possible d'attraper deux fois la varicelle.

C'est rare, mais il est possible d'attraper deux fois la varicelle.

La varicelle est une infection courante causée par le virus varicelle-zona. En général bénigne, elle touche en particulier les enfants. Dans la plupart des cas, l’immunité permanente protège à vie une personne l’ayant déjà contractée durant l’enfance. Toutefois, il est possible dans de rares cas de l’attraper une deuxième fois.

Les personnes susceptibles d’attraper deux fois la varicelle

La grande majorité des personnes acquiert une immunité après la première varicelle en développant des anticorps. Quand le virus varicelle-zona revient, l’organisme dispose de moyens de défense efficaces. Cependant, il arrive que le système immunitaire ne soit pas suffisamment fort ou que ces anticorps ne se soient pas formés pour éliminer le virus une deuxième fois.

Les individus ayant une immunité fragilisée doivent faire très attention. Les patients souffrant d’un trouble du système immunitaire ou sous traitement immunosuppresseur en font partie. Il en est de même des personnes dont le système de défense est affaibli par des maladies comme le VIH. Chez ces sujets immunodéprimés, la varicelle peut avoir des effets graves.

Parmi les individus à risque figurent également les personnes ayant contracté la maladie avant l’âge de six mois. Les médecins estiment que les anticorps de la mère circulent encore dans le sang de son enfant jusqu’à son sixième mois. Quand ce dernier est infecté par le virus, ce sont ainsi les anticorps de sa mère qui le protègent et détruisent le virus.

Le virus varicelle-zona capable de provoquer une autre infection

La probabilité pour un sujet adulte sain d’attraper la varicelle deux fois est quasiment nulle. Néanmoins, le virus varicelle-zona est susceptible de le rendre malade d’une autre manière. Pour cause, ce virus est de type herpèsvirus. Une fois contracté, il reste présent à vie dans le corps, avertit le Dr Elise Launay, pédiatre infectiologue au CHU de Nantes.

Présent dans les tissus nerveux mais endormi, le virus se réactive en cas d’affaiblissement de l’immunité et entraine le zona. Cette infection est aisément reconnaissable avec une éruption cutanée semblable à la varicelle. Par contre, le zona ne se manifeste que dans des zones bien délimitées du corps. En effet, les boutons se limitent uniquement aux territoires d’innervation des ganglions concernés.

Contrairement à la varicelle, le zona n’est pas une maladie bénigne. L’éruption cutanée peut être particulièrement douloureuse même si l’infection est curable en deux à trois semaines et ne provoque pas de séquelles. Le principal facteur de risque est l’âge. La vaccination permet de réduire de moitié le risque de survenue de cette maladie.

Vous aimez cet article ?
L'auteur
La Rédaction

La Rédaction

Rédacteur

commentaires

© 2010-2013 Allo-Médecins | CGU | Mentions légales | Numéros d'urgence | Départements | Presse | Sites partenaires | Liens partenaires | Contact
Allo-Medecins est une marque du groupe Allo-Média.
allo media