Suggestions

Spécialités les plus consultées

Suggestions

Choisissez une région

Espace Pro
/ / Donner sa moelle osseuse pour sauver une vie

Donner sa moelle osseuse pour sauver une vie

Rédigé par , le 12 mars 2018 à 11h32

Vous aimez cet article ?
ponction de moelle osseuse

ponction de moelle osseuse

Confondue à tort avec la moelle épinière qui fait partie du système nerveux central, la moelle osseuse a pour rôle de produire les globules rouges, les globules blancs et les plaquettes. Elle est vitale pour l’organisme. Une greffe de moelle osseuse permet de traiter 80% des maladies graves du sang.

Besoin de 20 000 nouveaux donneurs et d’avantage d’hommes

En France, le nombre de donneurs potentiels de moelle osseuse est de 248 000. Chaque année, environ 2 000 greffes sont réalisées dont plus de 60% sont issues de donneurs non apparentés. Les frères et sœurs ont statistiquement 25% de chance d'être compatible.

Pour qu’une greffe de moelle osseuse soit possible, il est impératif que le donneur et le receveur aient des cartes d’identité biologique quasi semblables. Ainsi, quand le don dans la fratrie n’est pas possible, l’unique solution est de se tourner vers le registre de donneurs volontaires. La World Marrow Donor Association, rassemblant 75 registres, compte 28 millions de donneurs inscrits dans le monde.

La 13ème semaine de mobilisation nationale pour le don de moelle osseuse, du 10 au 18 mars, se fixe comme objectif de recruter 20 000 nouveaux donneurs. Elle cible surtout les hommes. Ils représentent seulement 34% des inscrits. Pourtant, 65% des donneurs prélevés sont de sexe masculin.

Conditions à remplir pour s’inscrire et être donneur volontaire

Plus le nombre de donneurs potentiels de moelle osseuse est important, plus la probabilité de trouver la meilleure formule de compatibilité immunologique pour un patient est élevée. Cela augmente sa chance de recevoir rapidement une greffe. Cependant, le métissage des populations actuelles diminue également la probabilité de compatibilité.

Pour devenir donneur volontaire, il suffit de s’inscrire sur le registre France Greffe de Moelle. Néanmoins, l’inscription est soumise à certaines conditions, comme être âgé de 18 à 51 ans et en bonne santé. De même, il est obligatoire de répondre à un questionnaire et de se soumettre à une prise de sang pour définir le typage HLA.

Contrairement au don de sang, le prélèvement de moelle n’est pas pratiqué immédiatement. Le donneur n’est recontacté que si un patient en attente de greffe est compatible avec sa carte d’identité immunologique. Le prélèvement se fait soit par cytaphérèse qui requiert une longue prise de sang et la seconde par un prélèvement directe dans l’os du bassin.

Vous aimez cet article ?
L'auteur
La Rédaction

La Rédaction

Rédacteur

commentaires

© 2010-2013 Allo-Médecins | CGU | Mentions légales | Numéros d'urgence | Départements | Presse | Sites partenaires | Liens partenaires | Contact
Allo-Medecins est une marque du groupe Allo-Média.
allo media