Suggestions

Spécialités les plus consultées

Suggestions

Choisissez une région

Espace Pro
/ / Une bactérie résistante se répand dans les hôpitaux

Une bactérie résistante se répand dans les hôpitaux

Rédigé par , le 09 août 2019 à 11h28

Vous aimez cet article ?
On trouve de nombreuses bactéries résistantes en milieu hospitalier.

On trouve de nombreuses bactéries résistantes en milieu hospitalier.

Klebsiella pneumoniae, bactérie naturellement présente dans l’appareil respiratoire et le tube digestif de l’Homme, devient actuellement une source d’inquiétudes. En théorie inoffensive, elle est susceptible de causer des infections. Sa forme résistante est en plus invulnérable. Elle a la capacité de résister aux carbapénèmes, antibiotiques utilisés en dernier recours. 

Une hausse importante du nombre des décès entre 2007 et 2015

L’Organisation mondiale de la santé a inclus à juste titre Klebsiella pneumoniae à sa liste des douze bactéries ultra-résistantes. De par leurs capacités de nuisance, ces bactéries présentent le plus grand danger pour les êtres humains et nécessitent ainsi la mise au point de nouveaux traitements antibiotiques. Les experts appellent à des actions des autorités sanitaires.

La menace de la bactérie Klebsiella pneumoniae n’est pas récente. D’après une étude publiée dans Nature Microbiology, elle fait de plus en plus de victimes. En 2015, elle est responsable du décès de 2 094 personnes contre 341 en 2007, soit une augmentation de plus de 600 %. En 2018, elle a tué six nouveau-nés dans un hôpital du sud de Johannesburg.

Selon Sophia David, co-auteure de l’étude, les conséquences vont s’aggraver si des mesures concrètes ne sont pas prises rapidement. Une simulation réalisée à partir des statistiques de la Commission européenne prévoit plus de 390 000 morts en Europe d’ici 2050. Ce bilan serait de dix millions au niveau mondial, une véritable catastrophe qui inquiète les spécialistes. 

Les hôpitaux comme principaux lieux de propagation des bactéries

Menée dans 244 hôpitaux de 32 pays, cette étude est la plus importante jamais réalisée sur la résistance des bactéries aux antibiotiques. Les chercheurs ont analysé 1 700 échantillons de Klebsiella pneumoniae. Leurs travaux ont consisté à identifier les mécanismes qui rendent la bactérie résistante et à retracer l’arbre généalogique des différentes souches bactériennes qui ont été retrouvées.

Les résultats révèlent que l’hôpital facilite la transmission de la bactérie et constitue ainsi son principal lieu de propagation. Pour plus de 50 % des décès survenus en 2015, les patients ont été contaminés lors d’un séjour dans un établissement hospitalier. Concrètement, la Klebsiella pneumoniae se transmet entre les patients soignés dans un même hôpital. Le niveau de risque de transmission à l’extérieur est faible.

Ces dernières années, la vigilance est maximale dans les services de santé. Tout patient ayant été hospitalisé dans des pays où la forme ultra-résistante de la bactérie est très répandue subit systématiquement un test de dépistage. La Klebsiella pneumoniae acquiert sa résistance aux carbapénèmes grâce à un petit nombre de gènes. 

Sources :

Vous aimez cet article ?
L'auteur
La Rédaction

La Rédaction

Rédacteur

commentaires

© 2010-2013 Allo-Médecins | CGU | Mentions légales | Numéros d'urgence | Départements | Presse | Sites partenaires | Liens partenaires | Contact
Allo-Medecins est une marque du groupe Allo-Média.
allo media