Suggestions

Spécialités les plus consultées

Suggestions

Choisissez une région

Espace Pro
/ / La surexposition des enfants aux ondes électromagnétiques

La surexposition des enfants aux ondes électromagnétiques

Rédigé par , le 13 juillet 2016 à 11h09

Vous aimez cet article ?
Une utilisation abusive du smartphone pourrait entraîner des troubles de l'attention et du comportement chez l'enfant

Une utilisation abusive du smartphone pourrait entraîner des troubles de l'attention et du comportement chez l'enfant

De nos jours, la technologie occupe une place prépondérante dans la vie quotidienne. Les téléphones portables, tablettes tactiles et autres gadgets connectés sont omniprésents, même chez les enfants. Pourtant, cela n’est peut-être pas sans risque sur leur santé. Il est préconisé de limiter leur utilisation pour prévenir une surexposition. 

Des effets sur la mémoire, l’attention et la coordination

Cette recommandation pour prévenir les risques liés à une utilisation intensive des téléphones portables et autres appareils du genre par des enfants émane de l’Agence nationale de sécurité sanitaire de l’alimentation, de l’environnement et du travail ou ANSES. Malgré le manque de données sur le sujet, les experts affirment leurs craintes sur les effets possibles sur l’attention, la mémoire et la coordination.

Cette recommandation renforce celle émise en 2013 appelant à une utilisation des kits mains libres et un usage modéré des téléphones mobiles. Ces derniers constituent la principale et la plus intense source d’exposition aux champs électromagnétiques selon Olivier Merckel, Chef de l’évaluation du risque lié aux nouvelles technologies à l’ANSES.

A cause de leurs différences sur le plan anatomique et morphologique, les enfants sont plus vulnérables par rapport aux adultes. Se basant sur ces raisons physiologiques, les experts de l’ANSES sont formels sur le fait qu’ils sont les plus exposés. A titre d’exemple, les zones de leur cerveau encore en transformation sont plus sensibles aux radiofréquences. Une surexposition précoce nuirait ainsi à leur développement.

Des conséquences néfastes sur le bien-être des enfants

Outre les impacts sur les fonctions cognitives, les experts de l’ANSES ont également constaté des conséquences négatives sur le bien-être chez les enfants utilisant de manière intensive les téléphones portables et autres jouets connectés. Les troubles du sommeil, la fatigue, l’anxiété et le stress en font partie. Par contre, elles ne seraient pas dues aux ondes électromagnétiques mais à un usage abusif.

Par ailleurs, une utilisation intensive de ces types d’appareils serait néfaste sur la santé mentale des enfants. Les experts de l’ANSES ont notamment relevé la dépression, les comportements à risque et les tendances suicidaires. Or, l’âge de la première utilisation ne cesse d’avancer. Ils recommandent ainsi de réduire autant que possible leurs usages chez les plus jeunes et de les utiliser hors connexion.

Cependant, ils écartent une éventuelle interdiction des téléphones portables aux moins de six ans. Aucune étude scientifique n’a démontré jusqu’ici la nécessité d’une telle mesure d’après Olivier Merckel. Une loi allant dans ce sens a été votée en 2010 mais son décret d’application n’a jamais vu le jour. 

Vous aimez cet article ?
L'auteur
La Rédaction

La Rédaction

Rédacteur

commentaires

© 2010-2013 Allo-Médecins | CGU | Mentions légales | Numéros d'urgence | Départements | Presse | Sites partenaires | Liens partenaires | Contact
Allo-Medecins est une marque du groupe Allo-Média.
allo media