Suggestions

Spécialités les plus consultées

Suggestions

Choisissez une région

Espace Pro
/ / Les princesses de Disney façonnent les petites filles

Les princesses de Disney façonnent les petites filles

Rédigé par , le 12 septembre 2018 à 11h08

Vous aimez cet article ?
Les stéréotypes Disney.

Les stéréotypes Disney.

Regarder les films de Disney et consommer les produits dérivés entretiennent bel et bien les stéréotypes sur l’homme et la femme. Une étude publiée dans la revue scientifique Sex Roles a confirmé un changement d’attitude chez les petites filles exposées aux idées propagées par les princesses du studio cinématographique américain.

Reproduction par les fillettes des comportements stéréotypés

Plusieurs études ont accusé Disney de favoriser les idées reçues sur l’homme et la femme. En 2000, Beth Wiersma, chercheuse à l’Université du Dakota du Sud, a révélé que dans les films de Disney, les tâches ménagères sont attribuées en grande majorité aux femmes. Par contre, les personnages masculins se retrouvent la plupart du temps en position d’autorité.

En 2015, Carmen Fought et Karen Eisenhauer, chercheuses en linguistique, ont relevé que dans onze dessins animés mettant en scène des princesses, les garçons parlent en moyenne 20% plus longtemps que les filles. De même, ces différentes études ont mis en exergue que les personnages féminins véhiculent toujours des stéréotypes genrés à travers les films et les produits dérivés.

Pourtant, les petites filles adoptent ces comportements stéréotypés. Elles se concentrent plus sur leur apparence physique pour ressembler à leur personnage préféré. Elles imitent même leurs mouvements. Elles considèrent la beauté comme leur principal atout. De plus, elles ne prennent plus d’initiatives. En jouant avec les garçons, elles ne rêvent que d’être sauvées par des princes.

Campagne pour mettre en avant les princesses de la vraie vie

Malgré les risques associés à ces stéréotypes, les personnages féminins ont quelques effets bénéfiques d’après Sarah Coyne, chercheuse en psychologie à l’université Brigham Young. Elles aident notamment les petites filles n’aimant pas leurs corps à mieux se sentir dans leur peau en s’identifiant à ces héroïnes gracieuses. De même, elles poussent les petits garçons à être plus serviables et soucieux d’autrui.

D’ailleurs, il est déconseillé aux parents et aux éducateurs de retirer du quotidien des enfants ces films de Disney et les produits dérivés. En agissant de la sorte, ils se privent d’un moyen de discussion pour expliquer aux enfants les messages stéréotypés encore omniprésents dans les médias.

De son côté, Disney fait des efforts ces dernières années pour rectifier le tir et déconstruire l’idée selon laquelle les filles doivent être sauvées par un prince charmant. Le studio a sorti des dessins animés mettant en scène des héroïnes puissantes telles que Mérida et Moana qui s’affranchissent de leur rôle traditionnel de princesse.

Vous aimez cet article ?
L'auteur
La Rédaction

La Rédaction

Rédacteur

commentaires

© 2010-2013 Allo-Médecins | CGU | Mentions légales | Numéros d'urgence | Départements | Presse | Sites partenaires | Liens partenaires | Contact
Allo-Medecins est une marque du groupe Allo-Média.
allo media