Suggestions

Spécialités les plus consultées

Suggestions

Choisissez une région

Espace Pro
/ / Cancer du sein chez l’homme, une maladie rare mais qui existe

Cancer du sein chez l’homme, une maladie rare mais qui existe

Rédigé par , le 16 avril 2018 à 12h39

Vous aimez cet article ?
cancer du sein masculin

cancer du sein masculin

Cancer le plus fréquent chez la femme, le cancer du sein se conjugue également au masculin. Maladie liée à l’œstrogène, elle est rare et considérée comme « anormale » chez l’homme. Sa principale cause est d’origine génétique. Néanmoins, d’autres facteurs de risque favorisent la survenue de cette pathologie.

Dépistage à un stade avancé et prise en charge trop tardive

Contrairement aux idées reçues et aux apparences, les seins de la femme et de l’homme ont de nombreux points communs. De même, malgré que l’œstrogène soit peu présent chez la gent masculine, l’homme est susceptible de développer un cancer du sein. Les glandes mammaires de la femme sont juste plus développées et plus stimulées, d’où une prévalence plus élevée du cancer du sein.

Chez l’homme, la maladie n’est diagnostiquée qu’après déclaration des symptômes, souvent à un stade avancé. Cela s’explique essentiellement par l’absence de dépistage organisé pour les hommes. De plus, ils consultent que très rarement quand une boule se forme ou quand l’aréole se déforme. Les patients dépistés sont âgés de soixante ans et plus.

Comme le diagnostic est en général tardif, le traitement du cancer du sein chez l’homme est la mastectomie qui consiste en une ablation totale du sein. D’autres traitements médicamenteux sont disponibles tels que l’hormonothérapie et la chimiothérapie. Cependant, les patients sont plus sensibles aux effets secondaires comme les troubles de l’éjaculation, la fatigue et la perte de cheveux.

Principaux facteurs de risque et symptômes de la pathologie

Le premier facteur de risque de cancer du sein chez l’homme est l’hérédité. La probabilité de développer cette maladie pour un individu ayant des antécédents familiaux est beaucoup plus importante. Les hommes atteints du syndrome de Klinefelter, un trouble génétique, sont aussi plus exposés. Si leur taux d’androgène est plus bas, leur taux d’œstrogène est très supérieur à la normale.

Par ailleurs, les mutations des gènes BRCA 1 et 2 font augmenter le risque de cancer du sein comme chez la femme. Les hommes porteurs de ces mutations génétiques les transmettent à leurs enfants. Outre l’hérédité, d’autres facteurs peuvent accroître le risque de cancer du sein tels que l’exposition du thorax à certaines radiations, l’obésité et la consommation excessive d’alcool.

En France, environ 40 000 nouveaux cas de cancer du sein sont diagnostiqués dont 300 chez les hommes. Afin de mieux dépister cette pathologie chez la gent masculine, il est nécessaire d’en parler. Grâce aux campagnes de sensibilisation et de dépistage systématique, le cancer du sein est dépisté de manière précoce chez les femmes.

Vous aimez cet article ?
L'auteur
La Rédaction

La Rédaction

Rédacteur

commentaires

© 2010-2013 Allo-Médecins | CGU | Mentions légales | Numéros d'urgence | Départements | Presse | Sites partenaires | Liens partenaires | Contact
Allo-Medecins est une marque du groupe Allo-Média.
allo media