Suggestions

Spécialités les plus consultées

Suggestions

Choisissez une région

Espace Pro
/ / Sieste au bureau, encore taboue malgré ses bienfaits

Sieste au bureau, encore taboue malgré ses bienfaits

Rédigé par , le 14 novembre 2017 à 12h26

Vous aimez cet article ?
Les bienfaits d'une sieste.

Les bienfaits d'une sieste.

Dans de nombreux pays comme le Japon et l’Espagne, la sieste au travail fait partie intégrante de la vie au bureau. En France, elle souffre toujours pourtant d’une image culpabilisante. Elle est associée à tort à la paresse, incompatible avec l’efficacité personnelle, recherchée et exigée par les dirigeants d’entreprise. 

Des effets positifs sur la santé et le bien-être des salariés

Selon une enquête sur la sieste au travail en France menée par Eve Sleep, startup britannique, 80% des salariés affirment ressentir de la fatigue au bureau. Plusieurs études scientifiques ont pourtant mis en évidence les multiples bienfaits de cette pratique. Elle améliore sensiblement les fonctions cognitives des employés. Quelques minutes de sieste les rendent moins anxieux, plus attentifs et plus créatifs.

La sieste au travail a aussi des bienfaits physiologiques. D’après les statistiques de l’Institut national du sommeil et de la vigilance, 33% des salariés dans l’Hexagone dorment moins de six heures par jour. Le manque de sommeil impacte sur leur rendement. La sieste leur permet de compenser cette dette de sommeil et d’être plus productifs.

Par ailleurs, il est constaté chez les salariés privés de sommeil une hausse de la concentration dans le sang de facteurs inflammatoires comme le cortisol et les immunoglobulines. Ainsi, ils sont plus sensibles à la douleur. Faire une sieste constitue un excellent moyen de restaurer ces paramètres à leur niveau normal. Elle contribue à leur santé et leur bien-être.

Un besoin naturel à ne pas trop abuser pour être efficace

Selon le PR Damien Léger, Responsable du Centre du sommeil et de la vigilance de l’Hôtel-Dieu à Paris, la sieste est un besoin naturel aussi bien chez les enfants et les adolescents que les adultes et les personnes âgées. Pour effacer une mauvaise nuit, sa durée idéale est de 15 à 20 minutes, mais ne doit pas excéder les 30 minutes.

Une bonne sieste de 20 minutes dite « sieste de parking » a un effet relaxant. Cet épisode de sommeil lent léger permet à un individu de récupérer sans basculer dans le sommeil profond. Le ralentissement du rythme cardiaque et de la respiration favorise au réveil la restauration des capacités de vigilance et des performances cérébrales.

Au-delà d’une demi-heure, la sieste accroît le risque d’inertie du sommeil. Ce phénomène se produit quand la personne est plongée dans un sommeil profond. La sieste aura l’effet inverse dans ce cas. Afin de prévenir l’inertie de sommeil, le Pr Léger préconise de ne pas chercher à tout prix à dormir mais de juste fermer les yeux. 

Vous aimez cet article ?
L'auteur
La Rédaction

La Rédaction

Rédacteur

commentaires

© 2010-2013 Allo-Médecins | CGU | Mentions légales | Numéros d'urgence | Départements | Presse | Sites partenaires | Liens partenaires | Contact
Allo-Medecins est une marque du groupe Allo-Média.
allo media