Suggestions

Spécialités les plus consultées

Suggestions

Choisissez une région

Espace Pro
/ / Les Français mangent mieux mais sont plus sédentaires

Les Français mangent mieux mais sont plus sédentaires

Rédigé par , le 13 juillet 2017 à 14h56

Vous aimez cet article ?
alimentation habitue repas alimentaire manger français comportement homme femme alimentation

Selon un sondage en ligne réalisé par Harris Interactive et publié en février 2017, les Français mangent mieux et cuisinent davantage. Cette tendance est confirmée par une récente étude de l’Agence nationale de sécurité alimentaire. Néanmoins, les résultats ont aussi mis en évidence une progression inquiétante de la sédentarité. 

Des habitudes alimentaires et des comportements disparates

L’étude Inca 3 menée par l’ANSES porte sur 5 800 personnes de tous âges. Selon les résultats, il n’en ressort aucune généralité concernant les habitudes alimentaires des Français. Celles-ci diffèrent suivant le sexe, l’âge et le niveau d’études. Par exemple, les femmes mangent plus équilibré que les hommes, ces derniers ayant une préférence pour la charcuterie, les boissons alcoolisées et sucrées, etc.

L’ANSES souligne également que les personnes âgées de 65 à 79 ans sont celles qui adoptent le comportement le plus vertueux. Comparées aux moins de 44 ans, elles consomment plus de plats faits maison et d’aliments de leurs potagers. De plus, elles ont moins d’attirance pour les aliments transformés et les compléments alimentaires.

Par ailleurs, les titulaires d’un bac+4 et plus ont des habitudes plus saines par rapport à ceux dont le niveau d’études ne dépasse pas le collège. En effet, ils mangent plus de fruits et boivent deux fois moins de boissons sucrées. Pour Jean-Luc Volatier, conseiller scientifique sur Inca 3, les messages de prévention doivent ainsi être adaptés aux catégories socio-professionnelles inférieures.

Encore quelques progrès à réaliser en matière d’alimentation

Malgré des améliorations concrètes entre les études Inca 2 et Inca 3, l’ANSES remarque tout de même que les Français en général ne consomment pas encore suffisamment de fruits et de légumes. Avec les céréales complètes, ces aliments apportent les fibres indispensables afin de prévenir les problèmes de transit intestinal, de réduire le taux de cholestérol ou de maitriser la glycémie.

De même, l’ANSES s’inquiète de la consommation élevée de sel des Français, susceptible de provoquer une augmentation dangereuse de la pression artérielle. Les objectifs de 8g/j pour les hommes et de 6,5g/j pour les femmes ne sont pas atteints. L’Agence pointe notamment du doigt la consommation de sel masqué dans les plats industriels comme les pâtisseries salées et les pizzas.

La sédentarité constitue en outre un problème important. La station assise accroît le risque de pathologies diverses telles que les maladies cardiovasculaires et l’obésité. Chez les adultes, sa durée continue sans cesse d’augmenter hors temps du travail. Le même constat s’applique aux plus jeunes. Pourtant, personne ne sait encore comment combattre ses méfaits. 

Vous aimez cet article ?
L'auteur
La Rédaction

La Rédaction

Rédacteur

commentaires

© 2010-2013 Allo-Médecins | CGU | Mentions légales | Numéros d'urgence | Départements | Presse | Sites partenaires | Liens partenaires | Contact
Allo-Medecins est une marque du groupe Allo-Média.
allo media