Suggestions

Spécialités les plus consultées

Suggestions

Choisissez une région

Espace Pro
/ / Nouvelle utilisation thérapeutique de la méditation : la perte de poids

Nouvelle utilisation thérapeutique de la méditation : la perte de poids

Rédigé par , le 09 février 2016 à 13h17

Vous aimez cet article ?
La méditation de plein conscience est utilisée dans différentes thérapies et notamment pour lutter contre la prise de poids. Crédit photo : Richard Masoner , licence : Creative Common

La méditation de plein conscience est utilisée dans différentes thérapies et notamment pour lutter contre la prise de poids. Crédit photo : Richard Masoner , licence : Creative Common

Développée dans les années 1980 par John Kabat-Zin, la méditation de pleine conscience sans dimension spirituelle permet de mieux gérer le stress et les troubles anxieux. La mindfulness a d’ailleurs fait son entrée à l’hôpital depuis une quinzaine d’années comme outil thérapeutique contre les rechutes dépressives et les douleurs. 

La mindfulness pour aider les obèses à perdre du poids

Psychiatre au CHRU de Nancy, le Dr François Bourgognon définit l’impulsivité comme étant le désir de résoudre immédiatement tout inconfort physique ou psychique. La méditation de pleine conscience constitue une arme redoutable afin de la maîtriser. L’efficacité de cet outil thérapeutique n’est plus à prouver dans la réduction des comportements impulsifs tels que les crises boulimiques.

Les scientifiques de l’Université de médecine de Vandervilt ont ainsi mené une étude sur les enfants en surpoids ou obèses. Les résultats des observations leur ont permis de constater une connexion plus intense que la normale de la zone du cerveau des patients liée à l’impulsivité. Cela expliquerait leurs comportements impulsifs face à la nourriture.

D’après ces mêmes scientifiques, la mindfulness aurait le potentiel pour corriger efficacement ce défaut de connectivité dans leurs cerveaux. Sa pratique agit directement sur leur mental, puis sur leur état de santé. La méditation de pleine conscience permettrait dans un premier temps de diminuer la fréquence et l’intensité des crises boulimiques et de les aider à terme à perdre leurs excédents de poids.

La nécessité de se faire accompagner par un professionnel

Quel que soit l’état pathologique à soigner, il est toujours recommandé de consulter un expert avant de commencer un programme de méditation de pleine conscience. Un diagnostic précis et un accompagnement de qualité sont essentiels à la réussite de la thérapie. A titre d’exemple, des cas d’états anxieux et dépressifs nécessitent au préalable des traitements médicamenteux.

De même, la mindfulness n’est pas indiquée durant les phases aiguës de certaines pathologies comme les troubles bipolaires, les troubles de la personnalité ou les angoisses et les douleurs en raison d’une maladie chronique. Certes, sa pratique pourrait apporter des améliorations à la qualité de vie des patients mais ne produirait pas les effets attendus sur les symptômes.

Se faire accompagner par un spécialiste offre de nombreux avantages. Il est le plus à même de définir un programme de méditation de pleine conscience sur-mesure et de motiver le malade. Pour obtenir les résultats escomptés, il est impératif de pratiquer au moins trois quarts d’heure par jour durant huit semaines.  

Vous aimez cet article ?
L'auteur
La Rédaction

La Rédaction

Rédacteur

commentaires

© 2010-2013 Allo-Médecins | CGU | Mentions légales | Numéros d'urgence | Départements | Presse | Sites partenaires | Liens partenaires | Contact
Allo-Medecins est une marque du groupe Allo-Média.
allo media