Suggestions

Spécialités les plus consultées

Suggestions

Choisissez une région

Espace Pro
/ / E-cigarettes : Certains e-liquides contiennent des produits toxiques

E-cigarettes : Certains e-liquides contiennent des produits toxiques

Rédigé par , le 10 décembre 2015 à 12h23

Vous aimez cet article ?
Certains e-liquides pour e-cigarettes contiennent des produits nocifs lorsqu'ils sont inhalés.

Certains e-liquides pour e-cigarettes contiennent des produits nocifs lorsqu'ils sont inhalés.

Les cigarettes électroniques ont le vent en poupe depuis leur commercialisation en 2011, en particulier auprès des jeunes. Des médecins militent même pour leur usage dans le sevrage tabagique. La Haute Autorité de la Santé vient de publier des recommandations dans ce sens pour lutter contre le tabagisme. 

L’e-cigarette, 95% moins dangereuse que le tabac

L’e-cigarette n’est pas totalement sans risque pour l’organisme. Cependant, les différentes études réalisées ont démontré que vapoter est 95% moins nocif pour la santé que fumer du tabac classique. La majorité des substances chimiques à l’origine des différentes maladies liées au tabagisme est absente des e-liquides. Les experts affirment même que les cigarettes électroniques sont moins dangereuses que le tabagisme passif.

Cette faible nocivité vérifiée par rapport aux cigarettes classiques ont conduit les médecins à encourager l’e-cigarette pour les fumeurs désireux d’arrêter. La Haute Autorité de la Santé vient d’ailleurs de tolérer officiellement son usage dans ce contexte précis. Une étude menée par la Public Health England a en effet conclu que l’e-cigarette est une solution peu coûteuse pour arrêter de fumer.

Cette décision de la Haute Autorité de la Santé est également motivée par les résultats d’une enquête réalisée en 2014 sur 15 000 individus vapoteurs. Plus de 80% utilisent la vapoteuse pour diminuer leur consommation journalière de 9 cigarettes. Ces chiffres coïncident avec la baisse enregistrée des ventes de cigarettes d’environ 7,6%.

Des produits nocifs pour le poumon dans les e-liquides

Une étude américaine récente sur 51 e-liquides vient de mettre à mal cette nocivité moindre de l’e-cigarette vantée par les professionnels de la santé. Après une analyse de la composition chimique de la fumée dégagée par les vapoteuses, les chercheurs de la prestigieuse Université de Harvard ont détecté la présence de diacétyle dans 75% des échantillons.

Le diacétyle est une substance chimique couramment utilisée dans l’industrie alimentaire pour donner un goût fromagé ou beurré aux aliments. Ingéré, le diacétyle ne présente pas de risques pour l’organisme. Inhalé, le produit devient toxique. Le diacétyle peut causer une bronchiolite oblitérante chronique par la réduction irréversible des bronchioles pulmonaires. Il s’agit d’une pathologie grave pouvant entraîner rapidement la mort.

Outre le diacétyle, l’étude a mis en évidence la présence d’acétoïne et d’acétyle de propionyle dans la fumée émise par une vapoteuse. Leur concentration est supérieure aux seuils autorisés pour respectivement 90% et 45% des échantillons analysés. La situation résulte de l’absence de normes aux Etats-Unis ou de réglementations non contraignantes en France malgré les normes de l’AFNOR. 

Vous aimez cet article ?
L'auteur
La Rédaction

La Rédaction

Rédacteur

commentaires