Suggestions

Spécialités les plus consultées

Suggestions

Choisissez une région

Espace Pro
Comment réussir mon sevrage tabagique ?

Comment réussir mon sevrage tabagique ?

Tous les professionnels de santé s'accordent à le dire : le tabagisme est nocif. L’arrêt du tabac est donc bénéfique, quel que soit l’âge de celui qui arrête. Pourtant le sevrage tabagique est plus facile à dire qu'à réussir. Allo-Médecins vous accompagne dans votre sevrage du tabac.

validé par un spécialisteArticle rédigé par
Sartene Richard
Tabacologue
Vous aimez cet article ?

Méfaits et bienfaits du tabac

Vous le savez déjà, le tabac est très mauvais pour votre santé. La combustion à température élevée (800° C) entraîne des réactions chimiques et la fumée contient quelques milliers de composants. On retient entre autres les goudrons qui se déposent sur les parois du système bronchique entraînant bronchite chronique, toux, irritation et développement à terme des cancers principalement bronchiques. L’oxyde de carbone, lui, se fixe sur l’hémoglobine (HbCO) et facilite l’oblitération des artères du fumeur. Le tabac a donc des effets cardio-vasculaires à court et moyen terme et des effets respiratoires à plus long terme.

Pourtant le tabac a aussi des bienfaits, qui expliquent son succès. En effet, fumer relaxe. Le tabac soulage l’anxiété, la nicotine est volontiers anti dépresseur. De plus, fumer fait maigrir (on parle d'une dépense de 200 à 300 calories par jour). La cigarette augmente également la vigilance et l’attention en augmentant l’activation psychique. À l’étranger elle est même volontiers distribuée aux patients souffrant d’Alzheimer léger ou modéré.

Toutes ces actions bénéfiques provoquent une dépendance bien présente. L’ennemi est donc intérieur ; c’est un tigre de papier dont la force repose sur l’illusion que fumer est indispensable à la vie.

Que faut-il faire pour arrêter de fumer ?

Comme un skieur a besoin de deux skis pour descendre une piste aisément, l’homme, la femme ont besoin de deux skis dans leur vie. L’un est sociétal (travail, activités), l’autre est affectif (j’aime, on m’aime). L'arrêt du tabac est donc plus facile si chacun de ces aspects est parfaitement rempli. Il est moins difficile d'arrêter de fumer lorsque l'on a un travail, que l'on est logé, et dans une relation affective.

Notez que la volonté n’est pas toujours suffisante pour arrêter de fumer. Certains outils peuvent vous aider dans votre sevrage tabagique :

  • un accompagnement psychologique,
  • des médicaments comme la substitution nicotinique (patch, cigarette électronique, etc.) ou le champix (varénicline).

Notre conseil

L’arrêt du tabac est une entreprise délicate car elle nécessite de la part du fumeur une grande motivation, une lutte permanente et donc entraîne une souffrance. Le sevrage tabagique nécessite, en outre, de la part du médecin, une prise en charge globale des dépendances pharmacologique, psychologique et comportementale. N'hésitez pas à vous faire accompagner pour arrêter de fumer.

Outre l'économie que représentera pour vous l'arrêt du tabac, ne perdez pas de vue les améliorations rapides que vous constaterez au niveau de votre goût, de votre odorat ainsi que de vos performances sportives et prenez le problème à bras le corps !

Sartene Richard
Cet article à été rédigé par :
Sartene RichardTabacologue
Vous aimez cet article ?

Nos conseils santé ne remplacent en aucun cas la consultation médicale. Seul un spécialiste peut établir un diagnostic et cela au cas par cas. Cependant nos conseils vous guideront vers le bon praticien.

Annuaires spécialisés

  • dentiste
  • psychologue
© 2010-2013 Allo-Médecins | CGU | Mentions légales | Numéros d'urgence | Départements | Presse | Sites partenaires | Liens partenaires | Contact
Allo-Medecins est une marque du groupe Allo-Média.
allo media