Suggestions

Spécialités les plus consultées

Suggestions

Choisissez une région

Espace Pro
Les additifs alimentaires sont-ils dangereux pour la santé ?

Les additifs alimentaires sont-ils dangereux pour la santé ?

L’usage des additifs alimentaires inquiète aujourd’hui beaucoup les consommateurs. Malgré leurs caractéristiques modernes, les additifs alimentaires sont employés depuis des siècles pour conserver, protéger et donner du goût à différents produits. 

Vous aimez cet article ?

Qu’est-ce qu’un additif alimentaire ?

Un additif alimentaire est une substance ajoutée aux aliments et qui peut remplir une variété de fonctions. Les additifs jouent un rôle clef dans le maintien de la qualité et la conservation des caractéristiques (comme la couleur, la texture) des produits. Nombre d’additifs alimentaires sont naturels, c’est-à-dire qu’ils sont extraits de produits comme des graines de fruit. Ils peuvent aussi être synthétiques et reproduire des substances présentes dans la nature. Certains sont totalement artificiels comme la saccharine.

Les additifs alimentaires ne sont pas consommés comme des aliments en soi, ce sont des compléments. Ils sont très nombreux mais on les regroupe généralement en cinq catégories : les colorants qui apportent de la couleur (comme avec un sirop), les édulcorants qui donnent une saveur sucrée mais apportent peu ou aucune calorie, les conservateurs qui empêchent le développement de bactéries, les anti-oxydants qui limitent l’action de l’oxygène sur les produits (comme une pomme qui noircit) et les agents de texture qui améliorent la présentation de certains aliments (donner de la tenue à une sauce trop liquide).

La réglementation

En Europe, les additifs alimentaires sont strictement réglementés. L’Autorité Européenne de Sécurité des Aliments (AESA) établit une procédure d’évaluation de tous les additifs alimentaires ajoutés aux aliments selon le principe dit de listes positives : tout ce qui n’est pas expressément autorisé est interdit. Pour être autorisé, un additif alimentaire ne doit représenter aucun risque pour les consommateurs, il ne doit pas l'induire en erreur et il doit y avoir une nécessité technologique à utiliser un ou plusieurs additifs. Une fois approuvé, l’additif alimentaire est indiqué sur l’étiquetage du produit avec la lettre E suivi de la fonction de l’additif.

  • Le chiffre "E" suivi du "1", indique un colorant
  • Le chiffre "E" suivi du "2", indique un conservateur
  • Le chiffre "E" suivi du "3", indique un antioxydant
  • Le chiffre "E" suivi du "4", indique un épaississant ou un stabilisant
  • Le chiffre "E" suivi du "5", indique un correcteur/régulateur
  • Le chiffre "E" suivi du "6", indique un exhausteur de goût

À partir de ces données, l’AESA détermine une dose sans effet (DES) et une dose journalière admissible (DJA). La DJA stipule qu’à cette quantité un additif alimentaire peut être consommé quotidiennement toute la vie sans avoir aucun effet sur la santé des consommateurs.

Les dangers des additifs

Les additifs alimentaires font l’objet de nombreux débats et trois thèmes sont récurrents :

  • les effets d’une surconsommation et d’un dépassement de la DJA

La surconsommation de tout aliment peut provoquer des désagréments, mais les additifs contiennent souvent des substances chimiques qui, à très forte dose, peuvent provoquer des ballonnements et des nausées. Le dépassement de la DJA ne pose aucun problème car la marge de sécurité est grande et compensée par une non-consommation les autres jours. Si les statistiques de consommation indiquaient que la DJA était régulièrement dépassée, l’Autorité Européenne de Sécurité des Aliments réviserait les quantités autorisées dans les aliments.

  • les allergies

L’allergie à certains additifs est une conséquence directe d’une allergie alimentaire. Les additifs sont des substances "cachées". Un individu allergique à la tomate ne mangera pas de tomate, mais il existe des colorants fait à base de tomates pressées et l’individu sera moins vigilant. L’Europe impose donc depuis 2005 que tout additif pouvant provoquer des réactions allergiques soit considéré comme un ingrédient et donc soit mentionné sur l’étiquette.

  • l’hyperactivité

L’idée que les additifs alimentaires, et plus particulièrement les colorants, peuvent être liés à des troubles de l’hyperactivité chez l’enfant a suscité beaucoup de controverses. Jusqu'à ce jour, aucune étude scientifique n’a prouvé une association réelle entre additifs alimentaires et troubles du comportement.

Ce qu’il faut retenir

Les additifs alimentaires existent depuis des siècles et permettent d’améliorer la durée de vie, l’apparence, le goût ou l’odeur des aliments. Leur emploi est fortement réglementé et ils doivent obligatoirement être mentionnés sur les étiquettes des produits. N’hésitez pas à interroger votre diététicien ou votre nutritionniste pour toutes allergies ou question concernant les additifs alimentaires. 

Vous aimez cet article ?

Nos conseils santé ne remplacent en aucun cas la consultation médicale. Seul un spécialiste peut établir un diagnostic et cela au cas par cas. Cependant nos conseils vous guideront vers le bon praticien.

Annuaires spécialisés

  • dentiste
  • psychologue
© 2010-2013 Allo-Médecins | CGU | Mentions légales | Numéros d'urgence | Départements | Presse | Sites partenaires | Liens partenaires | Contact
Allo-Medecins est une marque du groupe Allo-Média.
allo media