Suggestions

Spécialités les plus consultées

Suggestions

Choisissez une région

Espace Pro
Je suis végétalienne, puis-je conserver ce mode d'alimentation pendant ma grossesse ?

Je suis végétalienne, puis-je conserver ce mode d'alimentation pendant ma grossesse ?

La grossesse est une situation physiologique unique, durant laquelle vos besoins nutritionnels vont être modifiés. Une alimentation équilibrée sera nécessaire pour un développement de votre enfant dans des conditions optimales. Mais le végétalisme peut-il être poursuivit durant la grossesse ? 

Vous aimez cet article ?

Quels sont les besoins nutritionnels modifiés par la grossesse ?

Pour un développement normal de votre bébé, plusieurs éléments sont absolument indispensables et peuvent exiger une modification de votre alimentation ou une supplémentation. Tout d’abord, il est nécessaire d’augmenter vos apports caloriques, d’environ 150 kcal/J (pour une ration alimentaire comportant en général 1800 kcal/J). Cette augmentation est donc légère, et ne nécessite absolument pas de "manger pour deux".

Les apports protéiques doivent être maintenus, aux alentours de 70 g par jour, afin d’assurer le développement musculaire et tissulaire du futur bébé. Les lipides, notamment les acides gras dits "essentiels", permettront d’assurer le développement du système nerveux. Habituellement, ces apports sont couverts par une alimentation équilibrée.

Les principales causes de carences sont généralement les oligoéléments et les vitamines. Il est en effet important d’augmenter les prises de vitamines D, B9 et B12, ainsi que de fer, de calcium ou de zinc. Ces éléments sont en effets capitaux pour un développement osseux adapté, mais également pour vous prémunir de l’apparition d’une anémie.

Le végétalisme est-il compatible avec ma grossesse ?

Si les apports protéiques, lipidiques et caloriques peuvent parfaitement être couverts par une alimentation végétalienne diversifiée et raisonnablement menée, les avis des médecins sont par contre divergents concernant les apports en vitamines et oligoéléments.

Les vitamines B9 et B12, principalement présentes dans les produits animaux, ne sont pas couvertes par une alimentation végétalienne, entraînant ainsi une augmentation du risque de malformation ou de prématurité. De même, les besoins en calcium par exemple, très présents dans les produits laitiers, ne sont généralement pas couverts par le végétalisme.

L’alimentation végétalienne ne semble donc pas compatible avec la grossesse. C’est d’ailleurs la position officiellement adoptée par les organismes de santé publique en France, qui recommandent d’interrompre ce mode d’alimentation durant la grossesse. Cependant, une étude de l’association américaine de diététique semble affirmer qu’un régime végétarien correctement supplémenté serait compatible avec la grossesse. À l’heure actuelle, il n’existe donc pas de consensus : le plus sage semble d’en discuter directement avec votre gynécologue.

régime vegan pendant la grossesse

Bon à savoir

Végétalienne ou non, les besoins nutritionnels d’une grossesse sont tels que des supplémentations sont systématiquement proposées aux femmes enceintes. Elles portent notamment sur la vitamine D, le fer, la vitamine B9 et l’iode.

Vous aimez cet article ?

Nos conseils santé ne remplacent en aucun cas la consultation médicale. Seul un spécialiste peut établir un diagnostic et cela au cas par cas. Cependant nos conseils vous guideront vers le bon praticien.

Annuaires spécialisés

  • dentiste
  • psychologue
© 2010-2013 Allo-Médecins | CGU | Mentions légales | Numéros d'urgence | Départements | Presse | Sites partenaires | Liens partenaires | Contact
Allo-Medecins est une marque du groupe Allo-Média.
allo media