Suggestions

Spécialités les plus consultées

Suggestions

Choisissez une région

Espace Pro
Quelle alimentation choisir pour les enfants en bas âge ?

Quelle alimentation choisir pour les enfants en bas âge ?

On appelle généralement enfants en bas âge les enfants qui ont entre 0 et 3 ans. Cette période est cruciale dans la croissance de vos enfants. C'est en effet lors de ces années qu'ils vont adopter de premières habitudes alimentaires, indispensables pour la suite de leur vie. Il est donc impératif pour les parents de connaître précisément les meilleurs produits à proposer à leurs enfants au fil des mois qui suivent leur naissance.

Vous aimez cet article ?

Le lait doit être au coeur de leur alimentation

En raison de ses nombreux apports nutritifs, le lait est naturellement indispensable à l'alimentation de votre enfant en bas âge. Cependant, il y a des règles qu'il convient de suivre à la lettre car le système digestif des enfants ne peut pas supporter les mêmes aliments que celui des adultes.

  • Il est ainsi généralement conseillé aux mères de privilégier l'allaitement pour leurs nouveaux-nés, jusqu'à un âge compris entre 4 et 6 mois. Le lait maternel permet à votre bébé de recevoir vos anticorps par le biais du lait maternel, ce qui constitue un moyen de défense supplémentaire contre les éventuelles infections. 
  • Après six mois, il faudra progressivement remplacer le lait maternel par du lait infantile, en procédant tétée par tétée. Ne commettez surtout pas l'erreur de proposer à votre bébé du lait d'origine animale (vache, brebis, ânesse, etc.) avant l'âge d'un an. Unanimes à ce sujet, les diététiciens considèrent que ce type de lait peut entraîner des troubles digestifs à vos nourrissons.

Si vous ne souhaitez pas allaiter votre nourrisson, sachez que ce n'est pas obligatoire pour sa croissance. Par ailleurs, il est évident qu'il est déconseillé aux mères fumeuses d'allaiter leurs bébés. Si vous êtes dans l'un de ces deux cas de figure, les diététiciens vous conseilleront d'opter pour des laits infantiles. Ceux-ci sont adaptés en fonction de l'âge de vos bébés.

  • Jusqu'à six mois, il convient de donner à vos enfants des biberons avec du lait nourrisson ou du lait 1er âge qui se substitue parfaitement au lait maternel. 
  • Entre six mois et un an, passez au lait 2ème âge à hauteur de 500 ml par jour environ, 
  • avant d'opter enfin pour le lait 3ème âge entre 1 an et 3 ans.

Une découverte progressive des autres aliments

Passé un certain âge, le lait ne suffira cependant plus à satisfaire les besoins journaliers de votre enfant. Il vous faudra alors progressivement intégrer de nouveaux produits dans son alimentation quotidienne, ce qui permettra en outre à votre enfant de se familiariser avec de nouvelles textures ainsi que de nouveaux goûts qu'il sera amené à retrouver en grandissant. Afin de ne pas brûler les étapes avec l'alimentation de votre enfant, les diététiciens ont mis en place un calendrier très précis qu'il convient de respecter attentivement. En général, c'est à partir du cinquième mois que l'alimentation de votre enfant peut commencer à se diversifier. Notez qu'il est recommandé d'intégrer dans un premier temps les nouveaux aliments lors du repas du midi.

  • Ainsi, vous pouvez commencer à intégrer les légumes à ses habitudes alimentaires, idéalement sous forme de bouillon de légumes mélangé au biberon de lait, ou sous forme de soupe aux légumes mixés, servie à la cuillère à votre bébé. Dans les deux cas, n'ajoutez surtout pas de sel. 
  • Au fil des semaines, réduisez les mesures de lait. Il est généralement recommandé de passer en deux semaines de sept à cinq mesures de lait. 
  • En outre, quinze jours après avoir fait découvrir les légumes à votre enfant, vous pouvez tenter d'ajouter des fruits dans son alimentation, à condition que ceux-ci soient cuits (idéalement sous forme de compotes sans sucre ajouté) et bien mûrs. N'hésitez pas à demander conseil à votre pédiatre ou à votre diététicien si vous souhaitez connaître les fruits et légumes qu'il convient de privilégier.
  • À partir de cinq mois, il est également important d'intégrer la viande et le poisson à l'alimentation de votre enfant, à condition de respecter des doses extrêmement limitées. On considère que la quantité journalière doit être comprise entre 10 et 20g entre cinq et huit mois, et ne pas dépasser 30g jusqu'à trois ans. Servez ces aliments à votre enfant sous forme mixée, en évitant la charcuterie ainsi que les abats avant l'âge d'un an. 
  • Notez également que les oeufs ne doivent pas être intégrés dans l'alimentation avant l'âge de sept à huit mois. Les oeufs doivent être proposés dur, à raison d'environ un quart d'oeuf par jour. Enfin, sachez qu'il est possible dès cinq mois d'ajouter de la farine sans gluten dans le biberon proposé le soir, à condition de s'en tenir à deux cuillères à café maximum.

Nos conseils

  • Concernant les fruits, faites en sorte de ne donner dans un premier temps qu'un fruit par jour au maximum à votre enfant. Cela lui permettra de s'habituer au goût de chaque fruit qu'il goûtera. En outre, respectez bien le délai de quinze jours entre la découverte des légumes et celle des fruits, afin que le goût sucré des fruits ne décourage pas votre enfant des légumes.
  • Après un an, le lait occupe une place moins importante dans l'alimentation de votre enfant. Par conséquent, il est nécessaire que votre enfant dispose d'apports supplémentaires en eau. Dans ce but, privilégiez l'eau de source ou l'eau minérale, à condition qu'elle présente un faible taux de minéraux. À partir de 15 mois, on considère que vous pouvez commencer à proposer des fruits crus à votre enfant, ainsi que des légumes secs, à condition de les servir sous forme mixée jusqu'à l'âge de dix-huit mois.
  • Tâchez enfin de ne pas habituer votre enfant au goût salé ou aux produits trop sucrés. Cela pourrait en effet avoir des incidences sur son alimentation après trois ans. Là encore, l'assistance d'un diététicien vous sera très utile pour faire les meilleurs choix afin d'offrir une alimentation optimale à votre enfant.
Vous aimez cet article ?

Nos conseils santé ne remplacent en aucun cas la consultation médicale. Seul un spécialiste peut établir un diagnostic et cela au cas par cas. Cependant nos conseils vous guideront vers le bon praticien.

Annuaires spécialisés

  • dentiste
  • psychologue
© 2010-2013 Allo-Médecins | CGU | Mentions légales | Numéros d'urgence | Départements | Presse | Sites partenaires | Liens partenaires | Contact
Allo-Medecins est une marque du groupe Allo-Média.
allo media