Suggestions

Spécialités les plus consultées

Suggestions

Choisissez une région

Espace Pro
Faut-il consulter un psychologue en cas de déviance sexuelle ?

Faut-il consulter un psychologue en cas de déviance sexuelle ?

Dans nos sociétés occidentales, les libertés sexuelles sont poussées chaque jour un peu plus loin. Alors que le sexe est présent et accessible partout (télévision, internet, etc.), des actes qui étaient perçus comme déviants plusieurs décennies auparavant (sexe oral, masturbation, etc.) sont désormais parfaitement intégrés dans les moeurs. Nous tenterons donc à travers cet article de définir ce qu’est une déviance sexuelle, puis d’aborder la délicate question du suivi par un psychologue.

Vous aimez cet article ?

Qu’entend-on par déviance sexuelle ?

Les déviances sexuelles, appelées aussi paraphilies, incluent l’intégralité des pratiques et affinités sexuelles qui se distinguent des pratiques "habituelles". Parmi ces déviances, certaines sont répréhensibles, strictement interdites par la loi et sévèrement condamnables : la pédophilie, l’exhibitionnisme etc. Cependant, d’autres "déviances" sont tolérées.

En outre, certaines pratiques ont été intégrées par la société et ne font plus partie de la classification scientifique des paraphilies. Les déviances sont nombreuses et ne trouvent de limite qu’aux frontières de l’imagination de l’être humain. C’est pour cela que certaines personnes peuvent, par exemple, en venir à fantasmer sur les extraterrestres : on appelle ce trouble l’exobiophilie. Tandis que certains en viennent à ressentir une excitation particulière pour les pieds : il s’agit dans ce cas de podophilie.

Le suivi psychologique, une nécessité ?

La déviance sexuelle n’est pas forcément un motif de consultation chez un psychologue. En effet, dans la majorité des cas, les déviances sont perçues comme inoffensives. Elles deviennent préoccupantes quand il y a danger pour une des personnes impliqué dans l’acte sexuel.

Le suivi psychologique fait dans ces cas l’objet d’une obligation légale, quand la déviance dépasse la simple liberté sexuelle de l’individu et qu’elle porte atteinte aux lois et à la société. On pense aussi à l’exhibitionnisme qui ne peut être accepté sans porter atteinte aux autres individus.

La consultation chez le psychologue pour un paraphile peut également résulter d’un besoin de l’individu, dans le cas où la déviance engendre un mal-être voire une dépression et conduit au sentiment d’être pris au piège et de perdre le contrôle.
La déviance sexuelle étant souvent mal acceptée par les partenaires, il est souvent difficile pour le paraphile de garder son conjoint. Ceci peut entraîner une angoisse chez l’individu qui ressentira alors le besoin de bénéficier d’un suivi psychologique.

Afin de traiter ce genre de troubles, le psychologue peut utiliser des techniques comportementales et psychanalytiques.

Vous aimez cet article ?

Nos conseils santé ne remplacent en aucun cas la consultation médicale. Seul un spécialiste peut établir un diagnostic et cela au cas par cas. Cependant nos conseils vous guideront vers le bon praticien.

Annuaires spécialisés

  • dentiste
  • psychologue
© 2010-2013 Allo-Médecins | CGU | Mentions légales | Numéros d'urgence | Départements | Presse | Sites partenaires | Liens partenaires | Contact
Allo-Medecins est une marque du groupe Allo-Média.
allo media