Suggestions

Spécialités les plus consultées

Suggestions

Choisissez une région

Espace Pro
/ / Interdiction de fumer dans les espaces verts de Strasbourg

Interdiction de fumer dans les espaces verts de Strasbourg

Rédigé par , le 26 juin 2018 à 11h25

Vous aimez cet article ?
A partir du 1er juillet, il sera interdit de fumer dans les parcs de Strasbourg.

A partir du 1er juillet, il sera interdit de fumer dans les parcs de Strasbourg.

Depuis 2014, Strasbourg a interdit la cigarette dans les aires de jeux. La capitale alsacienne continue sa lutte contre le tabagisme. A partir du 1er juillet prochain, fumer dans les espaces verts de la ville sera aussi prohibé. Désormais, les parcs et les jardins publics strasbourgeois seront marqués non-fumeurs.

Un avis favorable des usagers non-fumeurs comme fumeurs

Interdire la cigarette dans les espaces verts n’est pas une mesure anti-tabac nouvelle. Des pays comme la Finlande, l’Islande et la Grande Bretagne l’ont adoptée depuis un certain temps. Par contre, il s’agit d’une grande première dans l’Hexagone. Toutefois, cette interdiction n’est pas le fruit du hasard, mais le résultat d’une expérimentation menée depuis décembre 2017 dans le parc de la Citadelle.

Avec cet élargissement de l’interdiction du tabac aux espaces verts, Strasbourg confirme son statut de pionnière dans la lutte contre le tabagisme en France. Cette mesure bénéficie en plus de l’adhésion de la majorité des usagers, non-fumeurs et fumeurs. D’après un sondage réalisé sur le sujet, 71% des non-fumeurs et 57% des fumeurs y sont favorables.

Cette interdiction de fumer dans les espaces verts de Strasbourg fera l’objet d’une campagne de sensibilisation jusqu’à la fin de l’année 2018. Elle sera conduite par l’Agence régionale de santé avec l’aide de bénévoles de la Ligue contre le cancer. Cette mesure poursuit également un objectif environnemental. Douze ans sont nécessaires à la décomposition d’un mégot.

Une amende à l’encontre des contrevenants dès janvier 2019

Les dangers du tabac sont présents aussi bien à court qu’à long terme. A court terme, il peut causer un rétrécissement brutal des artères et des troubles du rythme cardiaque, susceptibles d’engendrer un infarctus du myocarde ou des accidents vasculaires cérébraux. A long terme, le fumeur s’expose à des risques plus graves que sont l’hypertension artérielle et le cancer du poumon.

Compte tenu des enjeux sanitaires et environnementaux, il est indispensable de réduire autant que possible les expositions. Cette mesure visant à interdire la cigarette dans les espaces verts à Strasbourg poursuit ce but. A partir de janvier 2019, les contrevenants risquent une amende de 68 euros, qu’ils fument ou qu’ils jettent un mégot dans les parcs et jardins publics.

A l’entrée en vigueur de cette interdiction, des panneaux indiquant « parc sans tabac » seront installés aux entrées. De même, des cendriers seront mis à la disposition des usagers fumeurs pour les inviter à écraser leurs cigarettes. Pour rappel, le tabagisme est à l’origine d’au moins 72 500 décès par an en France.

Vous aimez cet article ?
L'auteur
La Rédaction

La Rédaction

Rédacteur

commentaires

© 2010-2013 Allo-Médecins | CGU | Mentions légales | Numéros d'urgence | Départements | Presse | Sites partenaires | Liens partenaires | Contact
Allo-Medecins est une marque du groupe Allo-Média.
allo media