Suggestions

Spécialités les plus consultées

Suggestions

Choisissez une région

Espace Pro
/ / Les dangers du tatouage au henné noir

Les dangers du tatouage au henné noir

Rédigé par , le 20 avril 2017 à 11h47

Vous aimez cet article ?
Le henné naturel est utilisé traditionnellement dans plusieurs pays.

Le henné naturel est utilisé traditionnellement dans plusieurs pays.

Plusieurs civilisations se servent du henné pour l’ornementation culturelle depuis des siècles. A la fin des années 1990, les tatouages éphémères au henné sont même devenus un véritable phénomène de mode. Si le henné est naturel et sans risques, les substances afin de les colorer peuvent être toxiques. 

Ajout de produits dangereux pour la santé

Depuis des siècles, diverses civilisations se servent du henné pour l’ornementation culturelle. A partir de la fin des années 1990, les tatouages éphémères au henné sont même devenus un véritable phénomène pendant la période estivale sur les sites de vacances. Si le henné naturel est toléré et sans dangers, le henné noir est susceptible de provoquer des réactions allergiques vives et définitives.

Ces dernières années, le nombre de cas de réactions allergiques sévères est en hausse. L’ajout de produits pour l’obtention de la teinte noire en est la cause d’après les médecins. Les artistes utilisent la plupart du temps de la paraphénylènediamine. Il s’agit d’un puissant sensibilisant à l’origine des dermatites de contact allergiques et quelquefois, des réactions d’hypersensibilité immédiates.

Les dermatologues appellent ainsi à la vigilance, en particulier pour les enfants. Ils veulent mettre en garde les adultes et les adolescents contre les risques d’allergies à ces tatouages au henné noir. La paraphénylènediamine a de nombreux effets indésirables sur la santé tels que l’eczéma à l’endroit du tatouage, l’urticaire, l’œdème de Quincke, etc.

Précautions nécessaires à titre de prévention

En 2013, l’Agence nationale de sécurité du médicament et des produits de santé a déjà relevé le caractère dangereux de la coloration noire de ces tatouages éphémères. Dans le cadre d’une campagne nationale lancée sur son site, l’ANSM invite les vacanciers à la prudence. L’ajout illégal de paraphénylènediamine dépasse souvent la concentration préconisée de 6%.

De plus, il n’existe à l’heure actuelle aucune législation pour encadrer la pratique du tatouage éphémère au henné noir. Cela rend encore plus difficile le contrôle des circuits de distribution des produits et des lieux de réalisation. Aux Etats-Unis et en Europe, la paraphénylènediamine est aujourd’hui réservée pour les teintures capillaires. L’importation en vue de son utilisation pour des tatouages éphémères reste toujours prohibée.

Face à cette situation, les dermatologues lancent un avertissement sur le caractère temporaire des tatouages au henné noir qui produit chez les vacanciers une fausse impression de sécurité. Par ailleurs, ils recommandent d’éviter les tatouages au henné au temps de séchage très court et les tatouages temporaires à la durée plus longue que la normale. 

Vous aimez cet article ?
L'auteur
La Rédaction

La Rédaction

Rédacteur

commentaires

© 2010-2013 Allo-Médecins | CGU | Mentions légales | Numéros d'urgence | Départements | Presse | Sites partenaires | Liens partenaires | Contact
Allo-Medecins est une marque du groupe Allo-Média.
allo media