Suggestions

Spécialités les plus consultées

Suggestions

Choisissez une région

Espace Pro
/ / Agnès Buzyn ouverte à un usage thérapeutique du cannabis

Agnès Buzyn ouverte à un usage thérapeutique du cannabis

Rédigé par , le 12 juillet 2018 à 11h30

Vous aimez cet article ?
Usage médical du cannabis.

Usage médical du cannabis.

Le cannabis est la drogue la plus consommée dans l’Hexagone. Une consommation régulière, même à des fins récréatives, ainsi qu’un surdosage, ont des effets néfastes sur la santé mentale et physique. Le cannabis entraine notamment une dépendance de gravité variable. Cependant, il est possible de l’utiliser à des fins thérapeutiques.

Pour une légalisation des cigarettes de cannabis à usage médical

Plus d’une trentaine pays ont déjà légalisé, partiellement ou totalement, le cannabis à usage médical. La France a autorisé depuis 2014 la mise sur le marché d’un médicament à base de cannabis, le Sativex. Ce médicament est prescrit pour soulager les douleurs chroniques et les troubles physiques chez les patients souffrant de sclérose en plaques.

En plus des médicaments, sous forme de gélules ou de spray, des cigarettes de cannabis sont désormais disponibles sur le marché. La ministre de la Santé et des Solidarités, Agnès Buzyn, a récemment déclaré ne pas être contre leur légalisation. Néanmoins, elle attend des preuves des avantages de ces cigarettes de cannabis par rapport aux médicaments déjà autorisés avant d’aller plus loin.

Cette déclaration fait suite à la demande de plusieurs parlementaires et médecins réclamant la légalisation du cannabis à usage thérapeutique. Selon leurs dires, une telle mesure permettrait d’atténuer les souffrances de 300 000 patients. Outre les vertus du cannabis, ils rappellent que 80% des Français y sont favorables d’après un sondage Ifop pour Terra Nova et EchoCitoyen.

Aucune modification possible de l’interdiction du cannabis récréatif

Si Agnès Buzyn se dit ouverte à une éventuelle légalisation de l’usage médical des cigarettes de cannabis, la ministre de la Santé et des Solidarités demeure inflexible sur l’interdiction du cannabis récréatif. De plus, l’usage thérapeutique du cannabis va être strictement réglementé et réservé exclusivement au traitement de certaines pathologies. Il est essentiel de prévenir les risques de détournement du cannabis médical.

Pour cause, à l’instar de la cigarette traditionnelle, le cannabis est dangereux pour la santé en général, et pour les poumons et le cerveau en particulier. En outre, la légalisation du cannabis récréatif apportera de la confusion pour l’apprentissage scolaire. Il est inconcevable de vouloir lutter contre le tabagisme et d’autoriser en même temps cette drogue.

D’ailleurs, Agnès Buzyn a longuement insisté sur les risques de la consommation de cannabis chez les adolescents lors de son intervention. La ministre de la Santé et des Solidarités a aussi tenu à rappeler l’entrée en vigueur des amendes contre les consommateurs de cannabis à partir de 2019, même si les mineurs ne pourront être sanctionnés.

Vous aimez cet article ?
L'auteur
La Rédaction

La Rédaction

Rédacteur

commentaires

© 2010-2013 Allo-Médecins | CGU | Mentions légales | Numéros d'urgence | Départements | Presse | Sites partenaires | Liens partenaires | Contact
Allo-Medecins est une marque du groupe Allo-Média.
allo media